[HOME]  [COMBAT]

 

actionlect.jpg (5896 bytes)

Il y a quelques jours, la présence d’un tract électoral du Front National parmi des brochures publicitaires suscitait l’indignation. Plainte a d’ailleurs été déposée contre ce tract par le Centre pour l’égalité des chances, en vertu de la loi anti-raciste.
Le diffuseur de l’envoi publicitaire groupé se retranche, quant à lui, derrière la logique commerciale. A nous de lui montrer que les consommateurs sont aussi des citoyens. A vos plumes ! (06/06/04)

Voir aussi

Action citoyen lecteur (1)

 

 

- LETTRE TYPE -

 


Belgique Diffusion
Mechelsesteenweg 414
B- 1930 Zaventem

Le 4 juin 2004


Madame, Monsieur,

J’ai été très étonné et choqué de trouver dans ma boîte aux lettres un envoi publicitaire groupé dans lequel était inséré un tract du parti fasciste Front National.

Je m'étonne que vous ayez souhaité prêter votre nom à cette publicité choquante, grossière et injurieuse, et qui enfreint à mon sens la loi réprimant le racisme.

Cet envoi m'éclaire en tout cas de manière nouvelle sur la sensibilité politique de votre entreprise. En citoyen engagé, attaché à la préservation de nos principes démocratiques, il est évident que je tenterai désormais de faire correspondre mes choix de consommateur avec les valeurs que je défends.

Si cette insertion s’avérait être le fruit d’un malentendu, je crois qu'il serait judicieux que votre entreprise, par ailleurs réputée, choisisse à l’avenir avec plus de circonspection ses sous-traitants de diffusion publicitaire.

Il est question que ce parti fasciste envoie encore un de ses bulletins via votre firme. Si c’est le cas et que vous persistez à le diffuser, je vous demanderai de ne plus recevoir les publicités à mon domicile.


En vous remerciant, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma considération.




Copie de mon courrier à l’association RésistanceS, 9 quai du commerce, 1000 Bruxelles (www.resistances.be)