RésistanceS 25-10-2006

Théâtre de Poche du 6 au 25 novembre 2006

''Si c'est un Homme'' de Primo Levi

Cette pièce est incontournable. L'un des témoignages les plus poignants sur la déportation des Juifs. De la réalité et de l'horreur du camp nazi de concentration et d'extermination d'Auschwitz. A l'heure où les négationnistes des génocides juifs, rwandais et arméniens refont surface, cette pièce de Primo Levi participe grandement à notre combat contre l'extrême droite et le racisme. Pour la sauvegarde de la vérité et sa transmission aux générations futures. Une fois de plus, le théâtre de Poche est aux avant-postes de la lutte (Manuel Abramowicz).

Des livres devraient faire partie du Patrimoine Historique de l’Humanité. Parmi eux figurerait en bonne place, Si c’est un homme de Primo Levi. Ce texte est incontournable, inclassable, inconfortable. C’est un témoignage poignant et unique ; que quiconque se ''doit'' de lire. Pourquoi ?

Parce qu’il dépeint une expérience démesurée dans ce noyau de ''l'incompréhensible'' de l’espèce humaine, dans cet ''anus mundi'' comme le nomme Primo Levi : le Lager (littéralement le camp). De ce témoignage, on ne peut que construire le présent et l’avenir avec attention, et malgré la répétition d’autres génocides (Rwanda, Cambodge, Arménie) souligner la preuve qu’être humain doit s’accompagner de l’acceptation des différences.

Un texte pour toutes générations confondues.

Roland MAHAUDEN
Directeur artistique du Théâtre du Poche


Primo Levi : un homme exemplaire

L'auteur de ''Si c'est un homme'' est né en Italie, à Turin, en 1919. En février 1944, il est arrêté comme résistant et déporté à Auschwitz. Primo Levi y restera jusqu’en 1945. Il ne veut pas romancer son expérience, il veut ''fournir des documents à une étude dépassionnée de certains aspects de l’âme humaine''. Il montre avec minutie les affres du camp, fait la chronique de son séjour là-bas.

Son témoignage est capital
Des êtres humains ont été niés dans leur humanité; taire leur expérience, ce serait en quelque sorte pérenniser, parachever le travail des nazis qui leur ont dit : ''vous n’existez pas''.
Le détenu n°174517 sera toujours là pour communiquer aux jeunes générations, en toute humilité, le sort de ses 20 ans, jusqu’à son suicide brutal en 1987.

Combattre l’incommunicabilité d’Auschwitz était son premier mot d’ordre.

Texte de présentation du Théâtre de Poche de la pièce ''Si c'est un homme'' placé sur le site de RésistanceS (www.resistances.be / info@resistances.be), le 25 octobre 2006.


Du 6 au 25 novembre 2006
Théâtre : ''Si c'est un Homme'' de Primo Levi – au Poche (1000 Bruxelles, Bois de la Cambre)

relâche les dimanches et lundis

Avec le soutien de la Fondation Auschwitz et Démocratie ou Barbarie (coordination pédagogique de la Communauté française).

Données génériques
• Mise en scène : Michel Bernard
• Avec : Frederik Haùgness
• Traduction : Martine Shruoffeneger
• Scénographie : Olivier Wiame
• Lumières : Xavier Lauwers
• Costumes : Natacha Belova
• Vidéo : Fred Vaillant
• Musicien : Pierre Roland
• Avec la participation de Paul Sobol

Tarifs
• - de 26 ans : 10 euros
• + de 26 ans : 15 euros
• + 60 ans (seniors) : 12 euros
• Groupe (15 personnes) : 7,5/12 euros + une place gratuite
• Groupe scolaire (15 personnes) 7,5 euros + une place gratuite
• Article 27 : 1,25 euros

Théâtre de Poche
1a Chemin du gymnase
1000 Bruxelles
(Bois de la Cambre)

Accédez au site Internet du Poche : cliquez ici http://www.poche.be/

Réservations :
Par téléphone : 02-649.17.27
Par courriel : reservation@poche.be

 


Consultez l'Agenda de RésistanceS.be