RésistanceS 01-03-2007


Présentation des films, documentaires et
des débats

(par ordre alphabétique)


AU NOM DU FÜHRER
Documentaire de Lydia Chagoll
Belgique 1977, VO St Fr, 87 min

Un documentaire implacable, qui montre le sort réservé aux enfants par le système nazi: l’extermination pour les uns, considérés comme «sous humains», et la «production en série» au sein des Lebensborn
ou le rapt pour ceux assimilés au type «aryen».

Jeudi 8 mars à 18h30


L’ARRIERE CUISINE DU FRONT NATIONAL
Enquête de Jean-Claude Defossé
Belgique, Actuel, RTBF, 2005, 52 min

Reportage consacré à la face cachée du Front national mais aussi à son président à vie, Daniel Feret.

Mercredi 7 mars à 18h30


BELGIQUE, CREVE
Enquête de Daniel Nokin et Serge Vermeiren
Belgique, Reporters, RTL-TVI, 2005, 52 min

Emission « Reporters » consacrée à la montée de l’extrême droite en Belgique et aux antifascistes néerlandophones et francophones.

Dimanche 11 mars à 18h30



Réunion de RésistanceS filmée par les caméras du magazine eporters de RTL-TVI © RTL-TVi


CHROMOPHOBIA
Film d’animation de Raoul Servais
Belgique 1965, sans paroles, 10 min

Les légions grises envahissent le monde de la couleur avec l’intention d’imposer la domination totale du noir gris blanc. La résistance se manifestera sous la forme d’un bouffon écarlate, Tyl Uylenspiegel de la légende flamande, qui par ses ruses chromatiques provoquera le retour de la couleur.

Mercredi 7 mars à 18h30 et Mardi 13 mars à 20h30


HÔTEL RWANDA
Fiction de Terry George
Canada/GB 2004, VO St bil, 110 min

Kigali 1994. Paul Rusesabagina est floor manager au Sabena Hôtel Milles Collines. Il est Hutu, mais a épousé une Tutsi. Les Tutsis sont massivement pourchassés. Paul aidera plus de 1000 fuyards en les abritant dans l’hôtel. Ils sont gardés par les soldats de l’ONU. Mais l’ONU décide soudain de se retirer. Que s’est-il passé... lorsque le monde a décidé de ne plus regarder ?

Débat
Fascismes blancs et/ou noirs ?

Avec
• Jean Vogel : politologue ULB, spécialiste du totalitarisme
• Bob Kabamba : politologue, chercheur universitaire spécialiste de l’Afrique centrale, Ulg)

Modérateur
Julien Dohet, coordinateur du service Solidarité du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège.

Lundi 12 mars à 20h30


KASSABLANKA
Fiction de Ivan Boeckmans et Guy Lee Thys
Belgique 2002, VO St fr, 100 min

Wout, le fils d’un raciste nationaliste, entame une relation avec sa voisine Leilah, une musulmane. Ils essayent, chacun à leur manière de se sortir de l’oppression familiale.

Dimanche 11 mars à 20h30


LIAM
Fiction de Stephen Frears
GB 2000, VO St bil, 88 min

Liam grandit dans le quartier catholique irlandais du Liverpool des années 30. A 7 ans, il est le petit dernier de la famille. Son frère aîné travaille déjà et participe aux frais de la maison tout comme sa soeur qui fait des ménages. Entre une mère affectueuse et un père responsable, la famille est heureuse, malgré le manque d’argent, jusqu’au jour où la crise touche les docks de Liverpool. Sans recours, amer mais déterminé, le père de Liam se laisse progressivement séduire par les mouvements fascistes locaux.

Lundi 12mars à 18h30


ORANGE AMER
Enquête de Daniel Merlet
France 1998, VO St nl, 62 min
Suivant le principe de Lao Tse : “Pour vaincre son ennemi, il faut bien le connaître”, Daniel Merlet enquête à Orange deux ans après l’accession au pouvoir de Jacques Bompard, l’un des quatre maires Front National. Bilan sans concession pour comprendre la gestion antisociale et anticulturelle, le mépris pour la population immigrée.

Débat :
Populismes et fascismes ordinaires avec

Avec :
• Marie Nagy : députée fédérale ECOLO et sociologue.
• Richard Miller : député wallon MR, échevin de la Ville de Mons.
• Hervé Doyen : bourgmestre de Jette, député régional CDH.
• Olga Zrihen : sénatrice PS, conseillère communale à La Louvière et présidente de la Fédération de Soignies du PS.

Modératrice :
Johanne Montay, journaliste du service politique de la RTBF.

Mardi 13 mars à 20h30


L’ORCHESTRE NOIR
Enquête de Stéphane Lejeune
Belgique 1984, VO fr, 95 mm
Une enquête sur les milieux d’extrême droite en Belgique et en Europe.

La Belgique apparaît comme une plaque tournante d’un réseau qui s’étend sur plusieurs pays. Constitué de documents et d’interviews, le film montre comment le fascisme moderne organise et développe son idéologie.
Ces mouvements disposent du soutien de personnalités politiques et des services d’état.

Vendredi 9 mars à 18h30


PARLE, IL FAIT SI NOIR
Fiction de Suzanne Osten
Suède 1992, VO St bil, 82 min

La confrontation d’un skin d’extrême droite blessé au cours d’une manif et d’un médecin juif, qui, tout en le soignant, tente de comprendre le jeune néo-nazi, mais aussi d’ébranler ses « certitudes ». L’adaptation cinématographique d’une pièce de théâtre qui a rencontré un immense succès.

Débat :
Les mécaniques du fascisme

Avec :
• Marc Abramowicz : psychologue
• Francis Martens : psychanalyste
• Christian Boucq : animateur et formateur au CIEP/MOC
• Yvon Beguivin : journaliste français

Modérateur :
Yanic Samzun, secrétaire général PAC.

Samedi 10 mars à 20h30


POUR LA DEMOCRATIE, CONTRE L’EXTRÊME DROITE
Documentaire de Giovanni Lentini
FGTB 1999, 29 min

L’extrême droite se nourrit des problèmes que connaît notre société : précarisation, insécurité existentielle (un avenir social incertain) chômage et exclusion, engendrant peurs et frustrations. L’histoire, et malheureusement le présent prouvent que l’extrême droite est nationaliste, sexiste, raciste et anti-sociale… Cette idéologie conduit inévitablement à une société totalitaire, violente et discriminatoire. Cette société-là, le monde syndical n’en veut pas. Lui qui se bat depuis ses origines pour la solidarité, la justice sociale et l’égalité.

Samedi 10 mars à 18h30


SOPHIE SCHÖLL
Fiction de Marc Rothemund
Allemagne 2005, VO St bil, 116 min

Munich, 1943. La bataille de Stalingrad touche à sa fin. Sophie et Hans
Scholl distribuent des tracts dans le hall de l’université. Quelqu’un les observe et ils se font arrêter peu de temps après. Au début, Sophie fait l’inconsciente. Elle se bat pour sa liberté et celle de son frère. Elle se doute que la peine de mort l’attend et veut pourtant protéger son frère et les autres résistants. L’homme de la Gestapo, Mohr, finit par admirer Sophie. Il l’aiderait volontiers si seulement elle prétendait n’être qu’une suiveuse, mais elle témoigne de ses convictions et confronte Mohr avec sa propre opinion inconsidérée du droit et de la justice.

Débat :
Le fascisme et la guerre

Avec :
• André Wynen : ancien résistant, président du groupe Mémoire
• José Gotovitch : historien et professeur honoraire ULB

Modérateur :
Joseph Coché, animateur-responsable de Liberation films.

Jeudi 8 mars à 20h30


UN JOUR OU L’AUTRE, ON POURRAIT TOUS ÊTRE VICTIMES DE L’EXTRÊME DROITE
Documentaire de Régine Langsner, GSARA
Belgique, 2004, 20 min

L’extrême droite envenime notre société depuis plus de vingt ans.
Elle reste un véritable virus politique qui nous intoxique par une propagande qui stigmatise notamment les étrangers. Mais, l’extrême droite ne nous présente que le sommet de son iceberg ! Pour tenter d’apporter un éclairage sur l’extrême droite d’aujourd’hui en Belgique, le GSARA, en collaboration avec RésistanceS et le CPC (organisme d’éducation permanente du Mouvement ouvrier chrétien), vous présente un document audiovisuel qui dénonce son vrai visage. Afin de mieux comprendre et combattre l’extrême droite, des spécialistes de ce phénomène prennent la parole.

Dimanche 11 mars à 18h30


VLAAMSE CHOC
Enquête de Peter Boeckx. Belgique RTBF,
«Tout ça ne nous rendra pas le Congo », 2005, 46 min

Autant le dirigeant du Front national, Jean-Marie Le Pen glapit, éructe et grimace, autant son homologue du Vlaams Blok, Filip Dewinter a des allures de gendre idéal, propre sur lui, souriant, et apparemment bon père de famille. Mais la façade est trompeuse, car pour ce qui est du programme politique, il faut une balance de précision pour mesurer les différences. L’enjeu est toujours le même : le pouvoir.

Débat :
Complicité et résistance flamande à l’extrême droite avec

Avec :
• Benédicte Vaes : journaliste « Le Soir »
• Henri Goldman : codirecteur de la revue « Politique »

Dimanche 11 mars à 16h00


WHITE TERROR
Enquête de Daniel Schweizer
Suisse, 2005, VO St fr, 90 min

Une vidéo néo-nazie provenant de la Scandinavie marque le point de départ d’une recherche sur les réseaux extrémistes en Europe, en Amérique du Nord et en Russie. Au cours des cinq dernières années, un changement significatif a eu lieu au sein des extrémistes de droite. La propagation d’idéaux racistes par l’intermédiaire d’Internet et du nombre de plus en plus important de livres racistes, de brochures, de magasins, de CD, audio et vidéo effraie. Dans ce contexte, l’idéologie néo-nazie semble avoir conquis de nouveaux territoires et prépare une terre fertile à sa propagande.
Daniel Schweizer, réalisateur acclamé de Skinhead Attitude, étudie les forces qui se cachent derrière le « White Power » et les slogans des nouveaux racistes.

Plusieurs diffusions et deux débats pour ce documentaire :

1er Débat :
Comment lutter contre l’extrême droite par l’image ?

Avec :
• Jean-Claude Defossé : journaliste RTBF, animateur de l’émission « Question à la Une » et réalisateur de plusieurs repoartages sur l'extrême droite
• Jo De Leeuw : coordinatrice du livre « L’extrême droite contre les femmes »

Modérateur :
Jean-Jacques Jespers, ex-journaliste RTBF, professeur en journalisme à l'Université libre de Bruxelles (ULB).

Mercredi 7 mars à 20h30 à salle de La Rotonde

2e Débat :
Que faire contre l’extrême droite ?

Avec :
• Anne Morelli : historienne à l’ULB
• Manuel Abramowicz : coordinateur de la rédaction de RésistanceS.
Modérateur : Claude Demelenne (rédacteur en chef du Journal du Mardi)

Débat proposé en partenariat avec l'Union des progressistes juifs de Belgique (UPJB).

Vendredi 9 mars 20h30

Autres dates de diffusion de « White terror » :
Samedi 10 mars à 16h
Mardi 13 mars à 18h30


LES YEUX BLEUS
Documentaire de Bertram Verhaag
Allemagne - USA 1995, VO St fr, 40 min

Depuis plus d’un quart de siècle, Jane Eliott, ex-enseignante dans le réseau élémentaire du Midwest des Etats-Unis, s’est engagée dans une lutte sans merci contre les préjugés, l’ignorance et le racisme de la société nord-américaine. Elle y apprend à un grand nombre de « Blancs » à y expérimenter quelques heures durant ce que subit un groupe discriminé et « perdant d’avance ». Dès les 15 premières minutes, Jane Eliott parvient, par l’instauration de critères discriminants aussi absurdes et arbitraires que ceux qui frappent les « gens de couleur » (ici, la mise au ban de ceux qui ont les yeux bleus), à créer un microcosme à l’image de notre société actuelle, avec ses préjugés, ses oppressions et toutes les frustrations et humiliations que cette discrimination génère. Une leçon inoubliable, d’abord pour ceux qui ont en fait les frais...

Samedi 10 mars à 18h30


© RésistanceS – Observatoire belge de l'extrême droite – www.resistances.be – info@resistances.be – Article mis en ligne le 16 février 2007.

Dates de la Semaine F&F
Du mercredi 7 au mardi 13 mars

Lieu
Centre culturel du Botanique
rue Royale 236
1230 Bruxelles

Moyens de transport
Métro : Botanique
Tram : 92, 93 et 94
Gare : Gare du Nord

Tickets
Sur place (au Botanique)

Prix
• Prix plein : 4,50 euros
• Etudiants, senior & chômeurs : 3,50 euros
• Article 27 : 1,25 euros
• Deux films d'une même soirée – Prix plein : 7 euros
• Deux films d'une même soirée – Prix plein : 6 euros


Plus d'informations
Libération Films
Tél : 02-217.48.47
liberationfilms@skynet.be
www.liberationfilms.be


Introduction

Consultez le programme complet

Présentation résumée des films, documentaires, des débats

Lire notre brochure-programme (8 pages en format PDF, 2Mo)