RésistanceS.be 26-01-2012

Extrême droite contre RésistanceS.be


Pas de conflit personnel, mais liberté de la presse


Dans le cadre de l’affaire judiciaire concernant Georges-Pierre Tonnelier (dirigeant du Front national jusqu’à ce 26 janvier 2012), voici le communiqué du conseil d’administration de l’asbl RésistanceS.be.


L'asbl RésistanceS (éditrice du web-journal RésistanceS.be) et son président, Manuel Abramowicz, ont appris ce 25 janvier 2012 que le juge de la 4e chambre renvoyait le dossier qui les opppose à  Georges-Pierre Tonnelier devant la 14e chambre compétente en matière de délit de presse.

Pour rappel, Georges-Pierre Tonnelier, un des responsables du Front national (FN) belge depuis la fin des années 1990, a introduit une plainte en 2007 visant à faire retirer du site internet RésistanceS.be toute information (pourtant totalement publique) concernant son activisme au sein de l’extrême droite.

Par ce renvoi, le juge rejoint, au moins en partie, la position de l'asbl RésistanceS. Pour notre avocate, Sandrine Hublau, en effet  «la demande ne porte pas sur un conflit personnel comme tente de le faire croire depuis des années Georges-Pierre Tonnelier mais sur la liberté de la presse et les protections juridiques qu’elle engendre».

L'affaire est donc remise à une date indéterminée.

Pour rappel, dans cette affaire, Georges-Pierre Tonnelier, responsable du Front national plaide notamment pour le «droit à l'oubli» et exige de l'asbl RésistanceS.be de retirer son nom des articles le concernant au nom du fait que de telles informations lui portent un préjudice grave dans sa vie professionnelle et sentimentale.

RésistanceS.be possède des preuves irréfutables qu’il a cependant continué à tenir des fonctions à responsabilité et qu’il n’est pas un simple militant politique victime d'une «persécution» (sic) et d’une soi-disant impossible «reconversion démocratique» (resic).

 

Julien MAQUESTIAU
Porte-Parole de RésistanceS.be et administrateur de son asbl de gestion


© RésistanceS.be – www.resistances.be - 26 janvier 2012.

 

 

 



© asbl RésistanceS.be

 


Victoires de RésistanceS.be devant la Justice


Le journal RésistanceS.be est détesté par l’extrême droite. C’est normal, nous l'empêchons de « frontiser et de fasciser » en rond… Grâce à notre action d’information en direction du grand public et des médias, via nos enquêtes de journalisme d’investigation, nous dévoilons, depuis notre création en 1997, le vrai visage de l’extrême droite. C’est pour cette raison que certains tentent d’entraver notre action.


Plusieurs plaintes ont ainsi déjà été déposées contre RésistanceS.be, des membres de son équipe de rédaction et son asbl éditrice par un ex-député fédéral du Front national belge (FN), un conseiller communal du Vlaams Belang… Toutes ces plaintes furent ensuite classées sans suite par le Parquet. Nous avons aussi été menacés de procès de la part de l'ancien président du FN, d'autres responsables d'extrême droite et d’un prédicateur d’un groupe sectaire religieux.

RésistanceS.be a dû faire face à l’ouverture de deux procès. Procès suite à des plaintes déposées par un dirigeant d'un parti néorexiste et par une association intégriste catholique d'extrême droite. Devant la Justice de notre pays, c'est pour finir RésistanceS.be qui gagnera le premier procès en première instance (et en Appel), ainsi que le second dès la première instance. Sur la base de nos solides conclusions de défense et la reconnaissance de nos preuves irréfutables pour justifier nos informations publiées, l'asbl catholique intégriste n'ira même pas en Appel du jugement…

 

 

Au sujet de cette victoire de RésistanceS.be devant les tribunaux, lire sur notre site :

 

 

Note de la rédaction
Nous acceptons volontiers que nos informations soient reproduites. Nous souhaitons cependant que vous en citiez la source, en indiquant clairement qu'elles proviennent de ResistanceS.be, l'Observatoire belge de l'extrême droite. Pour la reprise de nos informations sur des sites Internet, veuillez faire un hyperlien vers notre site : www.resistances.be



Campagne « Extrême droite : ils se trompent de colère ! »

Depuis le mois d'août 2008, RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire de l'extrême droite, anime une campagne d'information pédagogique en direction des électeurs et des militants d'extrême droite !

Pour plus d'information et la soutenir CLIQUEZ ICI


Comité de soutien de l'asbl RésistanceS



Pour bénéficier de nos services :
que faire ?

Soutenez vous aussi RésistanceS.be !
Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe et de certains lecteurs qui lui font des dons.
Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS.be !
Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :

n° 310-1618732-82
IBAN : BE25 3101 6187 3282

Avec en communication : « Don 2012 »

... et abonnez-vous gratuitement à sa Newsletter !
Vous souhaitez recevoir des informations sur l'Observatoire de l'extrême droite, le journal RésistanceS.be et les réactualisations de son site Internet :
=> Abonnez-vous (c'est en plus gratuit, mais cela n'empêche pas de faire un don : revoir ci-dessus) à sa Newsletter : CLIQUEZ ICI




Affiche de la campagne d'information 2009 de RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite © asbl RésistanceS.be 2011