[HOME] [COMBAT]

 

Hannah et Hanna

Margate, sur la côte anglaise. Deux adolescentes. La blonde travaille à l’Aldi et troque son tablier contre des fringues branchées pour s’éclater au karaoké du coin. La brune débarque du Kosovo et demande l’asile. Elles portent presque le même prénom. L’une est Hannah, l’autre est Hanna. Derrière ce « H » de différence se cache toute la haine du monde. Hannah est sympathisante de l’extrême droite. Les Kosovars, elle n’en veut pas. Sans gants, sans détours, ses insultes pleuvent sur la face d’Hanna, impuissante et désemparée. La violence et le mépris, ni cachés ni honteux, nous sont montrés à l’état brut.

Mais c’est sans compter avec la musique, et ces succès anglo-saxons qui forment l’univers musical de l’une comme de l’autre. Timidement, le dialogue puis l’amitié s’installent ainsi, ponctués par les tubes de Britney Spears ou d’Abba.  

Quand on a un petit ami facho, on ne devient pas l’amie d’une Kosovare impunément. Hannah apprendra à son tour qu’il n’est pas évident de trahir son camp, de s’afficher avec « l’ennemi » – l’étranger – d’assumer et de ramasser les insultes ou les coups. Elle fera pourtant le choix d’aller jusqu’au bout avec son amie. Même si la route est longue.

Le spectacle, percutant, touche droit au but. Le rythme est maintenu du début à la fin, et on oscille entre les larmes dans les yeux et les fourmis dans les pieds. On ne peut que saluer la prestation des deux actrices dont le dynamisme et la sincérité portent véritablement une pièce aux accents parfois simplistes, mais criante de vérité.

Le résultat est un spectacle tout spécialement destiné au jeune public (à partir de 12 ans), mais qui nous touche tous, toutes générations confondues et dont on ressort bouleversé.

 

Mis en ligne le : 08-04-2003

Hannah et Hanna
jusqu’au 19 avril 2003

au Théâtre de Poche
Un spectacle « karaoké »

de John Retallack
avec
Hassiba Halabi
et Marilyn Beugnies

Réservations au 02/649 17 27