RésistanceS 14-02-2008

Question polémique en débat

Peut-on écrire des livres sur Hitler ?


Parmi les nombreux essais sur le nazisme, certains, sous un « label » d'objectivité, sont en réalité des pamphlets favorables à cette idéologie criminogène. Il faut donc faire preuve de vigilance.


De très nombreux ouvrages de référence ont été écrits sur Hitler et le nazisme. Ils sont utiles pour comprendre les mécanismes de cette idéologie criminogène – Document : Observatoire belge de l'extrême droite – RésistanceS.


Peut-on écrire des livres sur Adolf Hitler, le nazisme et ses dignitaires ? Oui, bien entendu. Et il le faut. Quelques années après 1945, de nombreux ouvrages ont commencé à paraître pour relater, expliquer et comprendre la dictature du IIIe Reich allemand. Ses nombreuses conséquences ont été traitées et analysées dans de très nombreux essais : l'instauration méthodique d'un régime antidémocratique, les persécutions systématiques des opposants politiques, l'arrestation massive, la déportation et l'extermination de six millions de Juifs, l'occupation d'une partie de l'Europe, les différentes grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale...

Hitler et la dictature allemande, ainsi, est un excellent livre en la matière, parmi bien d'autres. Edité en langue allemande en 1969 chez Verlag Kiepenheur & Witsch, à Cologne, il sera publié en français en 1995 aux éditions bruxelloises Complexe. Son auteur, le docteur Karl Dietrich Bracher (professeur de l'université libre de Berlin dès 1954), passe en revue les différentes phases du « national-socialisme » (au sujet de ce terme, lire notre article « Le national-socialisme contre le socialisme » ) : ses prémices, sa naissance, le parti nazi (NSDAP) durant les « années de combat », la prise du pouvoir, l'édification du IIIe Reich, la résistance antinazie, le système étatique national-socialisme pendant la guerre, la chute et la continuité du nazisme.

Certains textes d'origine ont même été réédités. Mein Kampf (en français : Mon Combat) d'Adolf Hitler, ouvrage qui servira de fil rouge aux nazis, a été réédité à titre de document historique pour expliquer le national-socialisme. Sa nouvelle édition ne comporte aucune réécriture, coupure ou censure. Elle est seulement accompagnée d'une notice d'avertissement pour recontextualiser l'ouvrage et avertir les nouveaux lecteurs des conséquences dramatiques d'un tel texte (1).

Force est de constater que des livres sur le nazisme ou l'hitlérisme ne s'arc-boutent pas toujours sur une pareille démarche. Pire, certains ont été écrits pour relativiser, sous le couvert d'une objectivité revendiquée, cette sinistre période de notre histoire, voire nier les crimes contre l'Humanité, par exemple, du national-socialisme.

Il y a donc un choix vigilant à faire dans la lecture des livres sur Adolf Hitler et le nazisme.

Manuel Abramowicz


Note :

(1) Dans un arrêt rendu le 11 juillet 1979, la Cour d’appel de Paris a autorisé la vente en France de Mein Kampf, estimant qu'il s'agit d'une republication d'intérêt historique et documentaire. La réédition devait néanmoins intégrer une insertion explicative de 8 pages au début du livre d'Adolf Hitler.

© RésistanceS – Observatoire belge de l'extrême droite – www.resistances.be – info@resistances.be – Article mis en ligne le 14 février 2008.

 

 


A lire encore sur RésistanceS

Sur le national-socialisme et son dictateur

Un Vlaams Belang biographe relativiste d'Adolf Hitler

Le national-socialisme contre le socialisme

L’Extrême droite est-elle nazie ?

Sur Roland Pirard

Roland Pirard, un pur et dur au service du Vlaams Blok/Belang



Couverture de la biographie relativiste écrite par Roland Pirard, responsable bruxellois du Vlaams Belang et lié à la « mouvance identitaire ».



Lire la dernière enquête exclusive de l'Observatoire de l'extrême droite

La Fnac au service de l'extrême droite ?


POUR BENEFICIER DE NOS SERVICES

Soutenez vous aussi RésistanceS...

Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe et de certains lecteurs qui lui font des dons.

Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS !

Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :

n° 310-1618732-82

Avec en communication : « 14-FEV-2008 »


... et abonnez-vous gratuitement à sa Newsletter !

Vous souhaitez recevoir des informations sur l'Observatoire de l'extrême droite, le journal RésistanceS et les réactualisations de son site Internet :
=> Abonnez-vous (c'est en plus gratuit, mais cela n'empêche pas de faire un don : revoir ci-dessus) à sa Newsletter : CLIQUEZ ICI



Notre soutien
Ailleurs sur le Net...

Des membres de l'équipe de RésistanceS sont encore actifs ailleurs sur Internet. Consultez également leur blog :