RésistanceS 27-12-2004

Hugo Gijsels (1950-2004)

Pionnier flamand
de la lutte antifasciste

L’ami, le camarade, le partisan, le résistant Hugo… est mort !

Né le 6 juin 1950, l’homme, simple, honnête, silencieux, mais pouvant dynamiser une assemblée est décédé, ce 27 décembre 2004, à l’âge de 54 ans, dans son “ exil ardennais ”, à Redu, le village du livre. Hugo, anversois d’origine, émigré parmi les immigrés à Bruxelles, fut un Homme extraordinaire. Un exemple. Un modèle. Un compagnon de route. Il restera tout cela, désormais, dans le souvenir que nous aurons tous de lui.

Progressiste, gauchiste, objecteur de conscience et internationaliste, il fut l’un des piliers des magasins Oxfam. Militant antifasciste et antiraciste de la première heure, d’abord à Anvers, c’est dans les années septante, quand, pour scander leurs haineux slogans xénophobes, les nervis paramilitaires néonazis du VMO, dont certains dirigeront l’actuel Vlaams Blok/Belang, défilaient dans les rues, que Hugo est remonté sur les barricades.

Journaliste de renom, il est l’auteur de centaines d’articles et d’enquêtes d’investigation sur les “ réseaux de la Haine ”, les affaires politico-judiciaires qui ébranlèrent le monde politique dans les “ années fric ”, sur les “ années de plomb belges ”… Il les publia dans plusieurs médias flamands, dont les hebdomadaires “ Knack ”, “ Humo ” et le quotidien “ De Morgen ”, ainsi que dans des journaux antifascistes, comme “ Halt ”, “ CelsiuS ”, “ Casablanca ”… dont il fut l’une des éminences grises. Hugo a encore écrit plusieurs ouvrages en flamand d’abord, traduits en français ensuite. Aujourd’hui, ses livres restent des références incontournables.

Rencontré en 1988, rue de la Meuse, à Molenbeek, au “ QG clandestin ” du journal antifasciste “ CelsiuS ”, dès le lancement de la revue “ RésistanceS ”, en 1997, Hugo apporta directement à cette dernière son soutien indéfectible. Membre de son comité de parrainage, il dénonça, notamment, dans notre publication les complicités entre le Vlaams Blok et des hommes politiques appartenant à des partis traditionnels, comme le CVP de l’époque.

Malgré la “ blokkerisation ” de sa Flandre, Hugo-le-vigilant ne cédera jamais. Il continuera, coûte que coûte, le combat et la résistance contre la modernisation et l’intégration du fascisme dans une partie du paysage politique. Parce que Hugo, concernant le traitement qu’il fallait infliger au Blok et autre Front de la Haine avait eu raison avant tout le monde.

Discret, toujours souriant et motivant, Hugo écrivait, parlait, discourait et plaidait pour une Flandre, une Belgique, multiculturelle, tolérante et harmonieuse. Profondément républicain, il avait néanmoins été reçu, en audience privée, par le Roi Albert II, pour lui expliquer les discours nocifs sur notre société du Blok et des autres prêcheurs de discriminations. On peut penser, aujourd’hui, que Hugo a contribué en partie aux messages royaux antiracistes qui suivront cette audience. Mais Hugo, s’il pouvait s’adresser au Souverain, pouvait aussi et surtout mobiliser les troupes.

Avec lui, nous avons ensemble rencontré des centaines et des centaines de militants syndicalistes dans le cadre des formations organisées par la FGTB pour ses délégués. Chez les Métallos, les durs du syndicalisme de combat, Hugo était comme un poisson dans l’eau. Un militant exemplaire et un camarade infatigable.

Hugo est maintenant mort, auprès de sa fidèle compagne Marie-Alixe. Le souvenir de notre compagnon restera à jamais présent dans nos cœurs. La flamme de sa digne et courageuse vie sera éternellement allumée. Nous n’oublierons jamais Hugo.


Manuel ABRAMOWICZ
Bruxelles, 27 décembre 2004.

© RésistanceS – www.resistances.be - Bruxelles – Belgique – 27 décembre 2004

 

 

Le site sur Hugo...
A la fin de l'année 2007, Wim Haelsterman - responsable de la rédaction flamande de "RésistanceS" depuis 1997, collaborateur du journal anversois "Verzet" et correspondant pour la Belgique de la publication anglaise "Searchlight" - mettait en ligne un site réalisé en l'honneur et à la mémoire de Hugo Gijsels.

Sur ce site, plusieurs articles et textes de ce militant et journaliste d'investigation antifasciste sont republiés. La liste et les couvertures des nombreux livres écrits par Hugo Gijsels y sont aussi proposées. Ainsi que d'autres informations sur l'un des plus redoutables adversaires de l'extrême droite...

Pour accéder au site "No Pasaran ! - Hugo Gijsels" : CLIQUEZ ICI