[HOME] [INFO]

 

Extrême droite et sectes

Les aventures de la JAN au pays de la scientologie, du fascisme et du féminisme…


Un nouveau site Internet de néofascistes francophones démontre, une fois de plus, la médiocrité de l’extrême droite. Au programme : de multiples règlements de comptes, des révélations instructives sur les petits secrets de la « famille fascistoïde », mais aussi de nouvelles preuves des liens de l’extrême droite avec les sectes, en particulier avec la Scientologie.

La Jeune alliance nationale (JAN), l’organisation de jeunesse du parti d’extrême droite Front nouveau de Belgique (FNB), vient de se doter d’un tout nouveau site web. De facture très médiocre, il se révèle finalement un excellent condensé de ce qu’est l’extrême droite en général, francophone en particulier. Le visiteur régulier – régulier seulement, car les mises à jour très fréquentes semblent autant d’expurgations – aura ainsi l’occasion d’y découvrir les querelles intestines qui l’a minent – Franchini (le « fondateur » de la JAN) n’aime décidément pas Licari di Castel (le leader des jeunes du Front national, dont Franchini est aussi issu !), ce qui, en langage brun, s’exprime par multes insultes et grossièretés, tournant le plus souvent autour de pitoyables histoires de quéquettes –, ainsi qu’un mot d’accueil sans équivoque aux « gauchistes » : « Raus ! ».
Rien à signaler, donc ?

La JAN soutient l’Alleanza nazionale et la Scientologie
Rien, si ce n’est quelques liens qui en disent long : le Vlaams Blok bien sûr – ils s’entretueront plus tard, pour l’instant l’ennemi est ailleurs que de l’autre côté de la frontière linguistique –, mais aussi l’Alleanza nazionale (les fascistes iltaliens), dont serait proche le papa d’Arnaud Franchini, et, last but not least, la Dianétique, doctrine au fondement de « l’Eglise » (traduisez : la secte) de Scientologie.

Cette secte partage avec l’extrême droite le projet d’une société totalitaire, débarrassée de ses éléments indésirables (revoir à ce sujet notre article « Sectes et extrême droite : des liens historiques toujours d’actualité ».« RésistanceS » et le quotidien « La Libre Belgique » avaient déjà dénoncé les liens étroits entre cette secte d’origine nord-américaine et Marguerite Bastien, la fondatrice et présidente du Front nouveau de Belgique (de 1996 à 2001). Outre cette dernière, d’autres nervis du FNB (et d’autres groupuscules néofascistes racistes) seraient également membres de la scientologie ou d’autres organisations sectaires de type politico-spirituel.

Les connexions entre l’extrême droite et les sectes passent parfois par le biais d’« associations écrans », dont le but est soi-disant de nature « sociale ». Par exemple, la lutte contre la toxicomanie. Alors, est-ce parce que certaines recrues de la Jeune alliance nationale seraient d’anciens toxicomanes repris en mains par la secte scientologue, via l’une de ses associations, que l’organisation des jeunes du FNB entretient des liens avec la dite secte ? Toujours est-il que la JAN le dit en toutes lettres : elle « soutient de tout son cœur l’association « Non à la drogue ? Oui à la vie » des Eglises de Scientologie » (sic). Et d’étayer sa campagne anti-joint d’une citation de Ron Hubbard, le gourou de la secte…

La JAN courtise les femmes
Une dernière chose encore : fait nouveau dans le paysage nationaliste belge, la JAN a la prétention de créer en son sein un « Mouvement féminin », le MF (sic). On sait pourtant la haute estime dans laquelle les extrémistes de droite tiennent les femmes, et la place enviable qu’ils leurs réservent. Combien de temps la belle gueule d’Arnaud Franchini pourra-t-elle donc faire illusion dans une sphère idéologique essentiellement machiste et misogyne ?

Nadia GEERTS

Pour plus d’informations

© RésistanceS – www.resistances.be - Bruxelles – Belgique - 15 mai 2004

Consultez aussi

REMARQUE: L’ancien leader de la Jeune Alliance Nationale fait ses adieux à l’extrême droite dans un vibrant mea culpa. Franchini c'est fini (20/09/05)

Des « Intérêts communaux » contre Elio Di Rupo ou le retour d’un leurre d’extrême droite (28/07/04)

La JAN rejoint la tendance radicale du FN (25/05/04)

Jeune alliance nationale
au service du FNB
(15/05/04)