RésistanceS.be 07-09-2009

Dans les coulisses de la politique belge


Les liens d'un député PS avec l'extrême droite musulmane turque


Un député régional wallon du Parti socialiste a financé un repas islamique dans une association d’extrême droite turque. Sous l'égide du drapeau des «Loups gris»...



C'est le site internet belgo-turque «Gündem» qui a diffusé les informations sur ce repas islamique, sans préciser pour autant qu'il était organisé dans la mouvance de l'extrême droite turque...


Le député wallon Serdar Kiliç (PS) a financé ce vendredi 4 septembre 2009 un repas islamique de rupture du jeûne dans les locaux de l’association culturelle de l’amitié belgo-turque de Marchienne-au-Pont (en turc Marchienne-au-Pont Türk Kültür Dernegi, association culturelle turque de Marchienne-au-Pont) en présence d’Erdin Dogan (président), Zeki Yarol (représentant d’Avrupa Türk Federasyon), Hamdi Cansever (responsable religieux de la Diyanet à Couillet), Hüseyin Kamali (président de Türk Kültür Dernegi à Châtelet), Ali Hoca (imam) ainsi que des représentants des sections de jeunesses de cette mouvance, rapporte le site internet Gündem.
Le repas offert par le député PS a débuté par la lecture des versets du Coran et a été servi sous un drapeau turc portant l’emblème des «loups gris» (mouvement des jeunes nationalistes du MHP accusé d’actions violentes envers les personnalités progressistes).
Les différentes associations de droit belge dénommées Türk Kültür Dernegi font partie de la Fédération turque de Belgique (Belçika Türk Federasyonu) qui regroupe les différentes associations directement liées au Parti d’action nationaliste (MHP, extrême droite nationaliste) en Turquie. La Fédération turque de Belgique est, elle-même, rattachée à la Confédération turque européenne (Avrupa Türk Konfederasyonu, association de droit allemand fondée en 2007) qui regroupe les différentes fédérations nationalistes turques basées en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas, en Suisse, en France, au Danemark et en Autriche.

Lors de son discours, le député socialiste de Charleroi Serdar Kiliç a particulièrement tenu a remercié «tous les dirigeants d’associations et les citoyens qui l’ont soutenu jusqu’à ce jour» en précisant qu’il avait prévu d’organiser encore cinq autres repas en septembre à différentes dates dans les locaux d’autres associations liées à la Diyanet (Direction des Affaires religieuses turques) ou dans le réseau des mosquées Milli Görüs («Vision nationale», mouvement islamique turque liée à l’ex-premier ministre Necmettin Erbakan).

Mehmet Koksal

[Cet article a été une première fois publié, le 6 septembre dernier, sur le site Parlemento.com, de l'agence de presse belge des minorités de Mehmet Koksal (). Avec l'autorisation de son auteur, il a été republié le 7 septembre 2009 sur RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite – Le titre, les illustrations, leurs légendes et les informations de la colonne de droite de cette présente page sont de RésistanceS.be - www.resistances.be – info@resistances.be].

© Parlemento.com – Mehmet Koksal - Septembre 2009

 

 

 


Militant turc d'extrême droite avec le drapeau des Loups gris à Bruxelles, en 2002 © Photo : RésistanceS.be

Depuis plusieurs années, l'extrême droite turque est fort active en Belgique au sein de l'immigration turque. Mais également dans les principaux partis politiques démocratiques. Suivant une stratégie d'«entrisme», cette extrême droite issue de l'immigration tente de jouer un rôle d'influence en Belgique. Grâce à des parlementaires qui lui sont favorables.
RésistanceS.be a régulièrement informé ses lecteurs de ce phénomène.

Sur ce même thème, lire sur RésistanceS.be

Un ministre flamand Open VLD chez les Loups gris...

Le MR schaerbeekois lié à l'extrême droite turque ?

Les liens de partis démocratiques belges avec l'extrême droite turque

Les Loups gris au service du national-islamisme

Les Loups gris responsables d'actions terroristes à Bruxelles

Des «immigrés» nationalistes sur des listes démocratiques (carte blanche de RésistanceS.be publiée dans le quotidien Le Soir)

Une réalité tabouisée : l'extrême droite chez les immigrés (Interview de Mehmet Koksal)




Campagne « Extrême droite : ils se trompent de colère ! »

Depuis le mois d'août 2008, RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire de l'extrême droite, anime une campagne d'information pédagogique en direction des électeurs et des militants d'extrême droite !

Pour plus d'information et la soutenir CLIQUEZ ICI



Comité de soutien de RésistanceS


RésistanceS est à votre service

Soutenez alors... RésistanceS !

Vous souhaitez bénéficier gratuitement de ses informations ?

Que faire ?

Réponse :
Versez un don sur son compte en banque :

310-1618732-82
IBAN : BE25 3101 6187 3282

Avec en communication :
« Don à RésistanceS »

D'avance toute l'équipe des bénévoles de RésistanceS vous en remercie.