RésistanceS 05-05-2008

40e anniversaire d'une révolution occidentale


L'Ordre nouveau déstabilisé
face à Mai 68


A l'occasion de son quarantième anniversaire, Mai 68 est fêté, réactualisé, recontextualisé... L'attrait pour cette révolution de la jeunesse occidentale est toujours vivace de nos jours. La remise en cause du système (capitaliste, libéral, social-démocrate...) est redynamisée, mis au gout du jour. De nouvelles générations militantes se revendiquent des insurgés de l'année 1968. Aujourd'hui, leurs slogans contre l'autoritarisme, le conservatisme, l'ultradroite, le nationalisme raciste... reprennent une certaine jeunesse. Pour sa part, les adeptes de l'Ordre nouveau, l'extrême droite parlementaire ou radicale, restent ringards et toujours complexés d'avoir été, jadis, les nervis du pouvoir de la «société bourgeoise»...


Les organisations de l'extrême gauche maoïste, trotskiste, libertaire... ont été les acteurs principaux de Mai 68. Il était donc normal que le succès de ce mouvement de contestation ait suscité une vive réaction contre-révolutionnaire. En mai 1968, la majorité de l'extrême droite pris le camp du pouvoir contre la jeunesse rebelle. La droite unie s'opposa, sur un seul front, des gaullistes aux néofascistes de l'Occident chrétien, à Mai 68. Depuis quarante ans, l'ultra droite rêve d'enterrer son héritage idéologique, politique et culturel, comme Nicolas Sarkozy, en avril 2007 lors de sa campagne présidentielle... sans aucun succès.

Le Journal du Mardi (JDM), en vente dès ce 6 mai (et jusqu'au 2 juin prochain) dans les meilleures librairies du pays, vous propose en collaboration avec RésistanceS, le web-journal de l'Observatoire de l'extrême droite, un article sur ce sujet jamais abordé dans les «grands médias».

«Mai 68 vu par l'autre extrême» vous permettra de mieux comprendre que les discours «révolutionnaires» de la droite extrême (nationaliste, identitaire...) ne sont que de la poudre aux yeux pour mieux intoxiquer ses jeunes militants.

Prochainement, RésistanceS vous proposera une longue version de cet article que vous trouverez déjà dans le JDM...


RésistanceS est dans Le Journal du Mardi (JDM), du 6 mai au 2 juin 2008. Un journal citoyen en vente dans les meilleures librairies du pays.

© RésistanceS – web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite – www.resistances.be – info@resistances.be – Article mis en ligne le lundi 5 mai 2008 – 22 h 48.

 


Origine : affiche d'Occident, mouvement français d'extrême droite de jadis anti-Mai 68. Adaptation : RésistanceS – mai 2008.

«Par un esprit d'imitation – chose très répandue chez les nègres, les enfants et les singes – les castristes, trotzykystes (sic) et pékinois francophones (...) ont voulu jouer les Cohn-Bendit à l'Université libre de Bruxelles. Ils ont occupé le grand auditoire Paul-Emile Janson afin de le transformer en temple de l'agitation verbale».
Europe magazine, du 28 mai 1968, hebdomadaire belge de l'ultra droite conservatrice, antisociale, nationaliste et xénophobe.


Les deux derniers articles (04/05/2008) de RésistanceS.be:


Homosexualité, nazisme et extrême droite...

Degrelle sous la plume de Jonathan Littell

 


La dernière enquête de RésistanceS




POUR BENEFICIER DE NOS SERVICES : QUE FAIRE ?

Soutenez vous aussi RésistanceS...

Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe et de certains lecteurs qui lui font des dons.

Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS !

Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :

n° 310-1618732-82

Avec en communication : « 5 mai 2008 »


... et abonnez-vous gratuitement à sa Newsletter !

Vous souhaitez recevoir des informations sur l'Observatoire de l'extrême droite, le journal RésistanceS et les réactualisations de son site Internet :
=> Abonnez-vous (c'est en plus gratuit, mais cela n'empêche pas de faire un don : revoir ci-dessus) à sa Newsletter : CLIQUEZ ICI

 


Ailleurs sur le Net...

Des membres de l'équipe de RésistanceS sont encore actifs ailleurs sur Internet. Consultez également leur site et blog. Le contenu de ceux-ci n'engage en rien l'ensemble de l'équipe de rédaction de RésistanceS. Les prises de positions sur des sujets d'actualité de ces blogs et sites ne sont en effet pas nécessairement partagées par l'ensemble des rédacteurs de RésistanceS. Mais, il nous semble nécessaire que leurs prises de positions, parfois non conformistes, puissent alimenter le débat démocratique et faire perdurer la liberté d'expression.

 


... et prochainement sur le Net

.