muma3.jpg (11358 bytes)Libérez Mumia Abou-Jamal

Dans un de ses numéros, la revue RésistanceS proposait à ses lecteurs de protester contre la futur exécution de Mumia Abu-Jamal. Ce prisonnier politique américain, ex-membre du Black panthers party, journaliste de gauche et condamné lors d’un procès impartial à la peine de mort pour le meurtre d’un policier (qu’il nie), devait être exécuté le 2 décembre 1999. Mais, une fois encore, à la suite de pressions internationales, la date a été remise à plus tard. Les défenseurs de Mumia demandent l’ouverture d’un nouveau procès. Pour son principal avocat : « Au-delà de la question primordiale de l’innoncence, il y a le grave problème présenté par l’exécution d’un homme dont l’avocat commis d’office (ndlr : lors du premier procès) n’a interrogé aucun témoin ni effectué de contre-enquête et celui de l’exclusion de onze jurés sur des critères racistes ».

Pour tout renseignement sur les mobilisations en cours pour sauver et libérer Mumia Abu-Jamal, vous pouvez contacter le Comité de soutien international à Mumia Abu-Jamal et aux prisonniers politiques aux Etats-Unis (COSIMAPP) c/o Le Point du jour, 58 rue Gay-Lussac, 75005 Paris, tél/fax : 00-33 (1) 45.79.88.44

RésistanceS n°8 - Hiver 1999-2000

Vous aussi participez à la campagne internationale
pour libérer Mumia en cliquant sur le logo "URGENCE!"

logo_mumia.gif (9929 bytes)