HOME

 

Y a pas de problème …


L’autre jour, j’allais acheter mon journal chez l’un des libraires de mon quartier. Placardées sur la porte d’entrée, deux affiches électorales. Rien d’étonnant à cela en cette période, me direz-vous, si ce n’est que les deux affiches vantaient les mérites de deux candidats sur une liste communale d’extrême droite, et que de surcroît le libraire en question est très visiblement d’origine étrangère.

Après avoir fait part de mon étonnement au commerçant, qui m’opposait un sourire poli et son leitmotiv du jour « Y a pas de problème », je commençai à perdre patience. Et quittai le magasin en annonçant haut et fort que moi, je voyais un problème à acheter chez un commerçant qui soutenait électoralement un parti raciste.

Pas de problème ?
Mais que veut dire ce commerçant quand il dit qu’il n’y a pas de problème ?
Est-ce en tant que petit commerçant qu’il trouve qu’il n’y a pas de problème, dès lors qu’il a un emploi, qu’il est économiquement intégré ? Lui a-t-on fait valoir que seuls les « parasites », ceux qui profitent de la sécurité sociale, sont visés par l’extrême droite ?
Est-ce en tant qu’Indonésien, Arménien ou Pakistanais qu’il estime qu’il n’y a pas de problème ? Est-il comme ce Kurde qui votait pour le Vlaams Blok/Belang parce qu’on lui avait dit que ce parti n’aimait pas les Turcs ?
Est-ce en tant que Belge qu’il estime qu’il n’y a aucun problème, convaincu que sa carte d’identité belge le protège de toutes les politiques racistes qui pourraient être un jour menées en Belgique ?
Est-ce, que sais-je, en tant que chrétien qu’il pense qu’il n’y a pas de problème, persuadé que seul l’islam est visé par les politiques discriminatoires de l’extrême droite ? Peut-être même est-il musulman, mais croit-il que seuls les islamistes fanatisés sont dans le collimateur des partis liberticides ?

Et l’homme, là-dedans ?
Moi, je veux bien. Mais tout ça me fait furieusement penser à la célébrissime phrase de Martin Niemöller :
«Quand ils ont arrêté un communiste, je ne me suis pas inquiété,
Quand ils ont arrêté un catholique, je ne me suis pas inquiété,
Quand ils ont arrêté un Juif, je ne me suis pas inquiété,
Quand ils sont venus m’arrêter, il n’y avait plus personne pour s’inquiéter »

Parce que la politique, qu’on le veuille ou non, exige de nous que nous pensions non plus seulement en tant que commerçant, que Bulgare ou que chrétien, mais en tant qu’homme. Parce qu’un parti qui se fonde sur la discrimination, l’exclusion et la stigmatisation ne peut que poser problème à tout homme, à tout citoyen, qu’il soit ou non visé par cette discrimination, cette exclusion ou cette stigmatisation.


Nadia GEERTS

© RésistanceS – Bruxelles – Belgique – www.resistances.be / info@resistances.be – 1er septembre 2006

Voici une zone libre proposée par le site RésistanceSNadia Geerts (membre de notre rédaction) vous proposera sa chronique. Une chronique où seront critiqués des événements essentiels ayant rythmé notre actualité. Sans pudeurs ni tabous.

Nadia a publié récemment un livre chez Labor: "L'ecole à l'epreuve du voile" Plus... (15/9/2006)

Quand l'extrême droite dénonce l'intégrisme (islamique évidemment) 20 décembre 2007
Du racisme et de l'islamophobie 23 décembre 2006
Y a pas de problème... 7 septembre 2006
Y en a marre texte de Nadia Geerts publié dans le Journal du Mardi du 9 décembre 2003
Foulard musulman à l'école. Et si le MRAX faisait fausse route? 10 septembre 2005
Intimidation, harcèlement, insultes, menaces : Le fascisme ? Des idées, mais surtout des méthodes ! (février 2005)
Il est né le nouveau VB (décembre 2004)
Repli communautaire : attention danger ! (juin 2004)
J'aimerais qu'on m'explique (juin 2004)
Quelques considérations sur l’antiracisme (mai 2004)
Sale temps pour les racistes  (décembre 2003)
Cordon sanitaire : In Memoriam ?  (novembre 2003)
Voteront, voteront pas (octobre 2003)
Vive la liberté (juin 2003)
Fachos, machos and Co(ns) : même combat (mai 2003)
Quels cons ! (mars 2003)
Les taupes (novembre 2002)
Des pygmées exposés dans un parc animalier (aout 2002)
Sommet de Séville : cherchez l'humain (juin 2002)
Amère victoire (mai 2002)
Dimanche noir en France (avril 2002)
Racisme: deux poids, deux mesures (février 2002)
Extrême droite droit de vote et populisme (décembre 2001)