RésistanceS 01-01-2008

Prochainement en janvier 2008

Sur RésistanceS.be,
la publication de l'Observatoire de l'extrême droite


Une nouvelle enquête exclusive de RésistanceS


Ex-criminels, néonazis... en Amérique latine, au service de la répression


Néonazis chiliens, en 2002, lors d'une manifestation publique.


Dès les années 1920, le nazisme s'est également développé sur le continent latino. Après la chute de la dictature hitlérienne, il servit de refuge aux nazis en fuite. Aujourd'hui, les nostalgiques d'Adolf Hitler y sont encore nombreux et participent à la répression antisociale.


Cette nouvelle enquête de RésistanceS abordera notamment :

• La situation actuelle de l'extrême droite latino

• Les filières d'évasion des ex-SS vers l'Argentine, la Bolivie...

• L'implication des services secrets des États-Unis dans la fuite d'anciens criminels nazis

• L'exil de terroristes néonazis européens (dont des Belges !) en Amérique du Sud

• L'utilisation de l'extrême droite locale par des propriétaires terriens et des entreprises capitalistes pour réprimer les mouvements populaires et sociaux

• Le soutien de l'extrême droite française, espagnole, belge... au dictateur Pinochet.

• Le panorama des mouvements néonazis toujours actifs de nos jours au Brésil, au Chili, au Pérou, au Venezuela...


Une enquête exclusive de RésistanceS à ne pas rater !
Publication prévue : début janvier 2008


[RésistanceS, le journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite – www.resistances.be – info@resistances.be – Annonce mise en ligne le 27 décembre 2007].


 

 

 


Soutenez vous aussi RésistanceS !

Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe de bénévoles et de certains lecteurs qui lui font des dons.

Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS !

Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :

n° 310-1618732-82
Avec en communication : « Soutien 27/12/2007 ».

D'avance toute l'équipe de RésistanceS vous remercie de votre appui.