RésistanceS 28-01-2007

Campagne sectaire chez des commerçants bruxellois


« Connais-toi toi-même » : Attention secte ?


Plusieurs commerçants naïfs de Bruxelles font actuellement sans le savoir la promotion de la Nouvelle Acropole. Une organisation sectaire et semi-secrète bien connue des spécialistes des sectes.

Depuis plusieurs jours, des affiches sont apparues aux vitrines de commerces bruxellois, notamment dans les communes d'Anderlecht et de Saint-Gilles (à proximité du quartier du Parvis). Sous le titre accrocheur de « Connais-toi toi-même », ces affiches font la promotion de « cours de philo », dont le thème est la « Sagesse d'Orient et d'Occident ». Elles annoncent en outre qu'une « soirée d'info » aura lieu ce mardi 30 janvier. L'auteur de l'affiche : le centre « Argos ». Une association inconnue au bataillon, pour le grand public. Y compris pour la plupart des commerçants naïfs qui ont accepté de coller cette affiche à la porte ou à la vitrine de leur établissement.


En janvier 2007, la Nouvelle Acropole est toujours active, comme en témoigne cette affiche sur un mur bruxellois. Elle officie depuis 2005 sous le nom d'emprunt de centre « Argos » © Photo Manuel Abramowicz – RésistanceS (www.resistances.be).


Centre « Argos » ?
Si ce « centre », installé dans la commune bruxelloise d'Anderlecht, reste un mystère pour le néophyte, son identité réelle est bien connue des spécialistes des organisations sectaires et des sectes religieuses. Effectivement, le centre « Argos » est le nom utilisé par la Nouvelle Acropole (NA) pour brouiller les pistes, depuis que le nom de cette secte est devenu connu au niveau médiatique.

Avançant masquée derrière un nom d'emprunt, la NA a pu sans gros problèmes proposer ses affiches pour de vagues cours de philosophie, pouvant être considérés comme anodins, à divers commerçants bruxellois, anderlechtois et saint-gillois.

Une secte ?
Seulement voilà, la majorité de ceux-ci ne savent pas que l'initiateur de ces cours est une organisation qui, sous son nom véridique, a régulièrement fait l’objet d'articles de presse à propos des sectes. Bien entendu, le centre « Argos »-Nouvelle Acropole refuse, comme toujours, que sa nature structurelle et ses opinions philosophiques soient désignées par le terme de « secte ».. Ce n'est pas l’avis des spécialistes et des diverses enquêtes, notamment parlementaires, qui se sont penchés sur l'histoire, le fonctionnement et l'orientation spirituelle de la NA (voir notre article « Nouvelle Acropole : les liaisons dangereuses » ).

La Nouvelle Acropole reste en effet une organisation minoritaire, sectaire et proposant une étrange approche philosophique. De plus, elle adopte un profil semi-secret : elle se refuse à diffuser des informations pouvant pourtant être rendues publiques sur son mode de fonctionnement et la désignation de ses dirigeants. Proposant une définition vague ou fumeuse de son organisation, elle tente de se camoufler pour éviter que sa vraie nature sectaire soit dévoilée. Quels sont les réels buts de la NA ? Donner des « cours de philo » ? Dans quel objectif ? Aider les personnes en recherche de sens à leur vie ? Pour quelles raisons ? Avec quel programme ? A quel prix ? Pour améliorer la société ? Pour la modifier ? Telles sont quelques questions essentielles auxquelles la Nouvelle Acropole ne donne aucune réponse claire et précise...

Si ses responsables en Belgique estiment que la NA n'est pas une secte, un mouvement religieux dangereux pour les libertés individuelles et collectives de ses affiliés, alors pourquoi avancer une nouvelle fois aujourd'hui derrière un nom d'emprunt et ne mentionnant aucune information permettant de faire un lien entre ce centre « Argos » et la Nouvelle Acropole ?


Affiche de la Nouvelle Acropole, alias centre « Argos », chez un commerçant naïf bruxellois © Photo Manuel Abramowicz – RésistanceS (www.resistances.be).


De plus en plus de groupes sectaires... utiles !
Grâce à ce nouveau subterfuge, des commerçants naïfs bruxellois ont donc récemment accepté de faire la promotion de cette organisation des plus mystérieuse, nuisible pour les esprits faibles. Pendant qu'« Argos » diffuse sa propagande spirituelle, d'autres groupes sectaires et intégristes (de religions reconnues) propagent eux aussi, dans les mêmes quartiers, pour le même type de public, leurs propositions visant l'arnaque pour « mieux se connaître ». L'activité de ces groupes, de plus en plus actifs et nombreux, ne semble pas inquiéter outre mesure les autorités publiques.

Comme le signalait déjà un article de l'hebdomadaire « Charlie-Hebdo » (1) : « Les sectes sont sacrément utiles : pendant que les gens récitent des mantras, ils ne descendent pas dans la rue ».

Manuel ABRAMOWICZ

(1) « Saint Sarko, patron des sectes », Antonio Fischetti, « Charlie-Hebdo », n° 596, du 19 novembre 2003, p. 2.

 

(25/04/2007) Droit de réponse de la Nouvelle Acropole

 

© RésistanceS – Observatoire belge de l'extrême droite et des groupes sectaires – www.resistances.be – info@resistances.be – Article mis en ligne le 28 janvier 2007.




 

 

Bruxelles, janvier 2007, affiche de la Nouvelle Acropole, alias centre « Argos » © Photo Manuel Abramowicz – RésistanceS (www.resistances.be).

 

Nouvelle Acropole sur RésistanceS.be


A lire sur l'organisation sectaire Nouvelle Acropole, notre article :

Nouvelle Acropole : les liaisons dangereuses

 



Plus d'infos sur les groupes sectaires ?

CLIQUEZ