RésistanceS 03-10-2001

Information exclusive de Résistances

Réseau pédophile: Implication d’un intégriste chrétien d’extrême droite

L’extrême droite à ses chevaux de bataille : la lutte contre l’immigration, la société multiculturelle… et les pédophiles. Seulement voilà, des pédophiles, il y en a partout. Donc également à l’extrême droite. En effet, une nouvelle fois, «RésistanceS» vient de faire des révélations sur l’implication dans une affaire de pédophilie d’un militant de longue date de l’Occident chrétien et d’un ordre moral rétrograde. Le discours anti-pédophile de certains néofascistes servirait-il camoufler des mœurs sexuelles déviantes ?

Le lundi 1er octobre 2001, les autorités judiciaires de Namur annonçaient la découverte d’un nouveau réseau de trafic d’images pornographiques à caractère pédophile.

 

pedodh.jpg (24349 bytes)

« La Dernière Heure » du 3 octobre 2001 annonce l’arrestation de Jacques Delbouille dans un dossier de pédophile.

Quatre supposés responsables de ce nouveau réseau venaient d’être mis à l’ombre. Parmi eux, nous trouvons un dénommé Jacques Delbouille, de la commune d’Erquelinnes (près de Charleroi). D’après le quotidien « La Dernière Heure », ce dernier a clairement été inculpé pour son activité au sein de ce « réseau de pervers ». Il est également un adepte d’une étrange secte, selon « La Libre Belgique ». Et s’il fut, comme l’a rappelé la RTBF, candidat sur les listes Ecolo aux dernières communales (octobre 2000), Delbouille est aussi issu de la droite extrême, d’après « RésistanceS »…

Un ligueur chrétien belge
En effet, le Jacques Delbouille en question provient de la Ligue Chrétienne Belge (LCB). Fondé en 1992, ce groupuscule de la région de Charleroi s’inscrit dans le courant traditionaliste des religions chrétiennes. Des catholiques et des protestants réactionnaires forment les rangs de la LCB, qui va rapidement montrer son vrai visage. Cette ligue est clairement d’extrême droite. Outre que son programme est proche de celui du Front National, l’une de ses « têtes pensantes » a fait ses classes idéologiques au « Nouvel Europe magazine », le titre phare de la presse néofasciste des années 70.

 

pedoours.jpg (10443 bytes)

Jacques Delbouille apparaît dans « Forum », le journal de la Ligue Chrétienne Belge, comme « conseiller juridique ».

Un an après la fondation de la LCB, Jacques Delbouille apparaît dans son sillage au titre de « conseiller juridique », comme le mentionne pendant de nombreuses années « Forum », le mensuel réalisé par la LCB.

 

Un pédophile chez les anti-pédophiles ?
A la lecture des numéros de « Forum », les références à la pédophilie sont nombreuses. Rien de plus normal, la LCB s’est toujours érigée en « croisé » de « la lutte sans merci contre les pornocrates, les pédophiles et les drogueurs »(sic), comme le montrent plusieurs de ses documents de propagande. Cette fumeuse ligue chrétienne revendique aussi « le respect de l’enfant dès sa conception et tout au long de son développement ». C’est pourquoi elle dénonce avec énergie les vices de notre société et rend Satan responsable de la situation chaotique traversant l’Occident chrétien, comme il est écrit, noir sur blanc, dans « Forum ». L’un des principaux vecteurs de transmission de l’« esprit de Satan » chez les jeunes est, pour la LCB, la musique rock. Cette ligue semble vivre à une autre époque.

 

pedostat.jpg (18270 bytes)

Delbouille est membre de l’asbl Ligue Chrétienne Belge, comme le montre cette copie du « Moniteur Belge ».

A propos de son supposé combat contre la pédophile, en octobre 1996, le mensuel de la LCB ira même jusqu’à publier les photos de Julie et Mélissa, les enfants victimes de Marc Dutroux. A cette époque, Jacques Delbouille, aujourd’hui inculpé dans le cadre de ce nouveau réseau pédophile démantelé par la justice namuroise, est toujours le conseiller juridique de cette ligue intégriste… anti-pédophiles !

 

FN et FNB
Cette même année, la LCB va soutenir officiellement le Front Nouveau de Belgique (FNB) de Marguerite Bastien, un autre groupuscule adepte des campagnes anti-pédophiles. Ce qui n’empêchera pas la justice d’arrêter ensuite un conseiller communal du FNB pour une affaire de mœurs sur un enfant mineur !

 

pedolc.jpg (12885 bytes)

Extrait d’un tract de cette « secte » chrétienne intégriste qui affirme vouloir lutter contre la pédophile. Pas de chance, son conseiller juridique vient d’être arrêté pour… pédophile !

En 1999, la LCB quitte la mouvance du FNB au profit du Front National de Daniel Féret. En mai 2000 , le leader historique de ladite ligue est même l’un des conférenciers du premier congrès électoral du FN de l’arrondissement de Charleroi, dirigé par le député régional Alain Sadaune. Auparavant, la LCB, toujours à l’époque de Delbouille, avait aussi participé à des croisades pour l’ordre moral avec le « Le Cri du Citoyen », un mensuel amateur proche d’abord du Parti Libéral Chrétien puis du Front National.

 

pedofnb2.jpg (6339 bytes)
CLIQUEZ POUR AGRANDIR
Extrait d’un communiqué de presse du Front Nouveau de Belgique (qui portait alors le nom de Front National de Belgique) prouvant les liens de la LCB avec de nombreux groupes d’extrême droite. Comme eux, le FNB s’était lancé, vers 1996, dans une croisade anti-pédophile visant notamment un ancien vice-premier ministre. Maintenant nous pouvons nous poser la question : qui sont les pédophiles ? En effet, Jacques Delbouille (LCB) n’est pas le seul activiste nationaliste inquiété dans ce type de dossier, il y en a d’autres…

 

Facho Pide
Cette affaire scabreuse nous rappelle qu’à l’ombre de la croix (chrétienne, celtique et autres…), ils sont nombreux à aimer regarder, non pas le Christ dévêtu, mais des enfants soumis à des pratiques pornographiques. Les défenseurs de l’Ordre moral hébergent pas mal de « déviants » qui sous l’égide de croisades contre la « libération sexuelle » et « Mai 68 » s’adonnent en privé aux pires vices. C’est comme le dimanche 30 septembre 2001, lors de la « Facho pride » contre les drogues à Bruxelles, où les représentants les plus illustratifs de l’ordre moral, défilant pêle-mêle avec les Témoins de Jéhovah et autres dévots d’un dieu improuvable, réclamaient la corde pour les drogués, sans se souvenir que chez eux, les drogués sont nombreux… drogués à la ratonnade, drogués à l’amalgame, drogués aux discours politiquement corrects version « facholand », drogués aux simplismes et autres fortes doses de démagogie pour essayer de mieux supporter notre monde. Les drogués ne sont pas toujours là où l’on le pense. C’est aussi le cas des pédophiles…

Simon Harys

RésistanceS – 3 octobre 2001

 

RésistanceS, une référence pour la presse
Le 5 octobre 2001, les informations fournies par RésistanceS sur ce sinistre dossier seront reprises par le quotidien « La Libre Belgique ».