[HOME] [LE COMBAT]

 

Nous passons encore à la télévision

Un reportage de RTL-TVI sur RésistanceS


Dernièrement, RésistanceS était invité sur les plateaux de notre télévision de service public, la RTBF. Le vendredi 18 mars 2005, RTL-TVI, la première chaîne de télévision privée, consacre son émission hebdomadaire « Reporters » à la montée de l’extrême droite en Belgique et aux antifascistes néerlandophones et francophones. Notre équipe est au cœur de ce reportage exceptionnel. Voici, ci-dessous, le texte de présentation de ce reportage, dont le titre est : « Belgique, crève ! ».

« Belgique, crève ! »
A Ledegem, près de Courtrai, le patron de Naïma vient de recevoir une nouvelle lettre de menaces. Il n’a pas l’intention de céder : il ne licenciera pas son employée musulmane.

Pendant ce temps, à Bruxelles, le Voorpost, un groupuscule d’extrême droite perturbe l’inauguration par le Roi des festivités du 175e anniversaire de la Belgique.

Le leader du Voorpost n’est pas n’importe qui : c’est un membre du Vlaams Belang, responsable de la sécurité du parti extrémiste flamand. Cette information nous est révélée par Marc Spruyt. Ce journaliste a lancé un site Internet pour lutter contre le Vlaams Belang.

Côté francophone, la même initiative a été mise sur pied, il y a plusieurs années, par Manuel Abramowicz. Avec plusieurs militants antifascistes, il anime le site Résistances. L’objectif de ce bénévole est d’enquêter pour mettre en lumière le danger des partis prônant l’exclusion et le repli sur soi.

Le monde politique tente aussi de lutter contre les partis d’extrême droite. Fin janvier, le Sénat approuvait les derniers arrêtés d’application de la loi permettant de priver de dotations les partis extrémistes. Dans les couloirs du Sénat, la cohabitation est difficile entre politiciens issus de partis démocratiques et représentants du Belang ou du Front national…même si certains font exception. C’est le cas de Hugo Coveliers. L’ex-sénateur VLD est plutôt proche du Vlaams Belang. Il ne comprend d’ailleurs pas pourquoi le cordon sanitaire est toujours présent en Flandre. Selon lui, il faut s’allier avec le Vlaams Belang pour en réduire son importance électorale. Ce discours hérisse les partis francophones. Le risque est grand, en effet, d’aboutir à une scission de la Belgique si le Belang est associé au pouvoir.

Mais, les Belges en ont-ils conscience ? Pas sûr, si on écoute le discours de ce citoyen qui vote Vlaams Belang mais qui refuse d’imaginer la fin de l’Etat Belge.

© RésistanceS - www.resistances.be – Bruxelles - Mis en ligne le 16 mars 2005

« Reporters » sur RTL-TVI
• Diffusion de ce reportage : le vendredi 18 mars 2005
• Heures : de 19 h 45 à 20 h 20
• Un reportage de Daniel Nokin et Serge Vermeiren

Photos extraites de l’émission « Reporters » de RTL-TVI