RésistanceS.be 21-11-2010

Enquête de la RTBF


Les «affaires» du Père Samuel, proche de Dieu et de l'extrême droite ?


La télévision publique belge francophone diffuse, ce mercredi 24 novembre, une nouvelle enquête sur un «prédicateur» chrétien des plus sulfureux, impliqué selon la Justice dans des pratiques douteuses et illégales. Le Père Samuel, exclu de l'Église catholique, est à la tête d'un cheptel de croyants fidèles et fanatiques. Parmi lesquels se trouvent des dirigeants du Front national belge. Ses liens avec l'extrême droite existent, comme RésistanceS.be l'avait jadis déjà révélé, ainsi qu’avec un journal poujadiste proche de la droite libérale populiste.

 


Le «nouveau» Front national belge a apporté un soutien direct au Père Samuel, comme le montre cet article paru dans sa presse. Un hasard ? - Doc. Archives RésistanceS.be



Charles-Clément Boniface, alias «le Père Samuel», est un étrange «coco». Avec ses allures folkloriques, il pourrait attirer le regard de n'importe quel touriste en visite au «Pays noir». Dans son fief, les faubourgs populaires et sinistres de la ville de Charleroi, et ailleurs dans notre pays où il exerce son culte (de la personnalité) aussi, ils sont nombreux à suivre ses messes et autres pratiques douteuses contraires au rite catholique officiel.

Naïfs ou fanatiques, de «bons chrétiens» viennent à lui comme des agneaux. Résultat, son église parallèle est parfois plus remplie que celles du voisinage. En effet, Samuel ne regroupe pas autour de lui la base militante d'un groupuscule : ils sont des centaines à le suivre. Le millier de fidèles (belges et aussi français) est souvent même atteint. Mais rien d'étonnant à cela. Les réponses mystiques séduisent désormais bien plus les pessimistes, à notre époque marquée par l’incertitude, que les discours rationnels sur l'existence humaine.

Mariages illégaux
Le Père Samuel est aussi connu, depuis un petit temps, pour l'intérêt que lui porte la justice de Charleroi. Ce religieux dissident de l'Église catholique fait effectivement l'objet de multiples poursuites judiciaires sur la base de treize chefs d'inculpation différents : escroqueries, détournements et blanchiments d'argent, violation du secret professionnel, exercice illégal de la médecine, attentats à la pudeur, viols, célébration illégale de mariages... (voir ci-dessous notre encadré).

Outre ses pratiques religieuses douteuses et illégales, selon le Parquet de Charleroi, ses anciens liens avec l'ex-pouvoir communal socialiste de Charleroi et son récent soutien à monseigneur Léonard (voir les liens ci-contre : colonne de droite), Charles-Clément Boniface s'est encore rendu célèbre pour ses sermons et ses écrits s'attaquant obsessionnellement à l'Islam, aux musulmans et donc, certes d'une façon détournée (mais très subtiles, aux immigrés nord-africains vivant aussi en Belgique. Cette synergie de discours imbibés d’islamophobie de la pire espèce avec des célébrations religieuses de type traditionaliste ne pouvaient que séduire les plus radicaux chrétiens membres de l'extrême droite politique.

Père Samuel dans Père Ubu
Les liens entre le Père Samuel et des dirigeants du Front national ou d'autres formations néofascistes sont bien connus, comme l'avait déjà jadis révélé RésistanceS.be (relire nos articles à ce sujet en vous référant à la liste de la colonne de droite de cette présente page).

Le Père Samuel est encore lié avec droite poujadiste, populiste, ultra libéral et islamophobe via les colonnes de Père Ubu. Durant plusieurs années, cet hebdomadaire néo-conservateur et tribune des principaux nouveaux «croisés» contre l'«invasion islamiste» de l’Europe permit à ce prédicateur sectaire, dans une chronique hebdomadaire, d'exprimer son point de vue sur la religion musulmane, toujours associée à la violence, à l'intolérance et au terrorisme. Aujourd'hui, la trace du Père Samuel dans Père Ubu a été purgée depuis que la justice s'intéresse à celui-ci. Le gourou carolo pour sa part continue néanmoins de manifester ses liens avec le journal poujadiste en question. Comme par hasard ?

Simon Harys

 

Devoir d'enquête sur le Père Samuel


Ce mercredi 24 novembre, à 20 h 20, la RTBF (télévision publique belge francophone) propose une nouvelle enquête consacrée au Père Samuel. Voici son texte de présentation.


Le Père Samuel devra-t-il bientôt rendre des comptes à la justice ? Le prédicateur est poursuivi par le Parquet de Charleroi pour escroqueries, détournements et blanchiments d'argent, violation du secret professionnel, exercice illégal de la médecine, attentats à la pudeur, viols, célébration illégale de mariages, au total treize chefs d'inculpation. En point de mire, une trentaine de maisons et des centaines de milliers d'euros stockés sur des comptes en banque, ce serait le trésor que s'est constitué Charles-Clément Boniface, alias «le Père Samuel».

Un homme au passé trouble, rejeté de l'Évêché de Tournai, mais qui se prétend voyant, guérisseur et exorciste et attire à lui des centaines de fidèles subjugués par son charisme.

Au terme d'une longue enquête judiciaire, son modus operandi a été mis à jour : l'argent collecté auprès des fidèles pour les frais de l'Église ou pour les bonnes œuvres aurait, selon le Parquet, été utilisé pour enrichir le prêtre et sa famille. De plus, beaucoup de ses ex-fidèles le dénoncent aujourd'hui comme un imposteur, un dangereux manipulateur assoiffé d'argent et de pouvoir. Mais le Père Samuel riposte en se présentant comme une victime des médias et de l'acharnement des autorités judiciaires. Alors, prêcheur en eaux troubles ou Saint Martyr ?

Une enquête de Catherine Lorsignol et Philippe Lorsignol

Émission «Devoir d'enquête»
Sur La Une, RTBF
Mercredi 24 novembre 2010
20 h 20

Plus d'info CLIQUEZ ICI

 

 


A gauche couverture du livre consacré au Père Samuel par Charles Pire, député régional du Front national de 2004 à 2009, et actuel «théoricien» maintenu du «nouveau» FN. A droite, la page «Liens» du site du Père Samuel. Se revendiquant toujours de l'Église catholique (malgré son exclusion), le prédicateur propose stratégiquement un lien direct vers le site du Vatican et - parce que certainement toujours lié idéologiquement - vers celui du journal poujadiste Père Ubu. Dont acte... - Doc. Archives RésistanceS.b

 


Note de la rédaction
Nous acceptons volontiers que nos informations soient reproduites. Nous souhaitons cependant que vous en citiez la source, en indiquant clairement qu'elles proviennent de ResistanceS.be, l'Observatoire belge de l'extrême droite.



© RésistanceS.be – web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite – www.resistances.be – info@resistances.be – Article mis en ligne le 21 novembre 2010.

 


Le Père Samuel, un porte flambeau idéal pour l'extrême droite frontiste ?
© Photo et montage caricatural RésistanceS.be


A lire encore sur le Père Samuel, les autres articles de RésistanceS.be


L'extrême droite catholique pro-Léonard

Les socialistes au cœur d’une dangereuse alliance politico-religieuse ?

L’ancien curé attaque « RésistanceS », mais pas l’extrême droite ?

 

 


Note de la rédaction
Nous acceptons volontiers que nos informations soient reproduites. Nous souhaitons cependant que vous en citiez la source, en indiquant clairement qu'elles proviennent de ResistanceS.be, l'Observatoire belge de l'extrême droite. Pour la reprise de nos informations sur des sites Internet, veuillez faire un hyperlien vers notre site : www.resistances.be



Campagne « Extrême droite : ils se trompent de colère ! »

Depuis le mois d'août 2008, RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire de l'extrême droite, anime une campagne d'information pédagogique en direction des électeurs et des militants d'extrême droite !

Pour plus d'information et la soutenir CLIQUEZ ICI


Comité de soutien de l'asbl RésistanceS



Pour bénéficier de nos services :
que faire ?

Soutenez vous aussi RésistanceS.be !
Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe et de certains lecteurs qui lui font des dons.
Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS.be !
Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :

n° 310-1618732-82
IBAN : BE25 3101 6187 3282

Avec en communication : « Don 2010 »

... et abonnez-vous gratuitement à sa Newsletter !
Vous souhaitez recevoir des informations sur l'Observatoire de l'extrême droite, le journal RésistanceS.be et les réactualisations de son site Internet :
=> Abonnez-vous (c'est en plus gratuit, mais cela n'empêche pas de faire un don : revoir ci-dessus) à sa Newsletter : CLIQUEZ ICI



Affiche de la campagne d'information 2009 de RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite © asbl RésistanceS.be 2010