[HOME] [INFO]

 

La secte de scientologie poursuit son positionnement dans le secteur de la lutte anti-drogue :
Non à la drogue,
oui à la scientologie !

Les scientologues sont décidément des gens organisés, aux réactions fulgurantes : le 23 mars paraît dans la presse un article faisant état de problèmes liés à la drogue dans un quartier ixellois ? Dès le 27, ils sont sur les lieux avec un stand « d’information et de prévention sur les dangers de la drogue ». Ils rencontrent les gens et recueillent leurs témoignages dans ce qui s’apparente fort à une étude de marché.

La drogue est un fléau contre lequel il convient de lutter avec la dernière énergie, certes. Mais on peut sans doute rêver mieux, comme instrument de la lutte anti-drogue, qu’une organisation sectaire nuisible telle que la scientologie, inculpée en 2003 d’escroquerie et d’exercice illégal de la médecine, entre autres…
D’autant que la secte ne se contente évidemment pas de prêcher la bonne parole. La scientologie est une entreprise florissante, comme en témoigne entre autres sa récente installation en plein cœur du quartier européen, dans un imposant immeuble de la rue de la Loi. Ce succès, elle le doit sans nul doute à ses adeptes, ainsi qu’à ceux qui ont succombé aux sirènes du fameux (fumeux?) programme de désintoxication Narconon, rebaptisé, discrétion oblige, « Non à la drogue, oui à la vie ». Un programme qui coûterait la bagatelle de 15000 $ …
Aussi les « bénévoles » de la secte distribuent-ils force brochures d’information sur différentes substances, et engagent-ils les badauds à signer un engagement moral pour devenir « Ambassadeur pour une Belgique sans drogue ». Et promettent de revenir, « aussi souvent et longtemps que nécessaire pour venir à bout de cette menace permanente ».
Les scientologues font ainsi la démonstration de leur excellente maîtrise du phénomène des assuétudes : premier contact, puis fidélisation du consommateur, pour atteindre enfin le stade de la dépendance. Pour le plus grand profit de Ron Hubbard et de ses acolytes.

Nadia Geerts

© RésistanceS – Belgique – 29 mars 2004


 

 

Plus d’informations sur ce sujet ?

Consulter les articles sur la scientologie dans notre dossier sur les sectes.