RésistanceS 05-10-2008

Selon un livre flamand sur le sujet...


Tueurs du Brabant, la piste d'extrême droite relancée


Le journaliste flamand d'investigation Guy Bouten vient de sortir un nouveau livre sur l'une des énigmes les plus importantes de l'histoire judiciaire belge : les tueries du Brabant wallon. Il évoque, comme RésistanceS.be, l'implication de l'extrême droite dans ces massacres aveugles, dans le cadre d'une «stratégie de la tension».

 


Dans une grande surface, après le passage d'un «commando paramilitaire» des dits «tueurs du Brabant wallon».


Commises durant les «années de plomb» belges, ces tueries visaient, selon ses meilleurs spécialistes, à déstabiliser l'Etat belge. L'extrême droite y aurait été utilisée par des commanditaires de l'ombre, pour commettre ces massacres visant à terrifier la population. Comme en Italie, lors de la «stratégie de la tension», responsable de centaines de morts innocents.

Le quotidien «Le Soir» a consacré dans son édition de ce week-end (4 et 5 octobre) un article au livre du journaliste d'investigation Guy Bouten (1). Jean Vandendries, son auteur, y notait entre autre :

«Guy Bouten s'efforce de reconstituer un puzzle dont l'extrême droite est une pièce essentielle avec les figures de Paul Latinus, le chef du WNP ''suicidé'' en Brabant wallon, d'Eric Lammers, du Front de la jeunesse, et de Jean Bultot ».

Ancien directeur adjoint de la prison bruxelloise de Saint-Gilles, Bultot était aussi membre du Parti des forces nouvelles (formé par le Front de la jeunesse), un mouvement néonazi dont fut issu le WNP de Latinus.

Une fois de plus, la piste de l'extrême droite est évoquée dans cet important dossier criminel. Ce qui ne doit pas être un hasard, comme le démontre le dossier complet consacré par RésistanceS.be aux «tueries du Brabant».

Alexandre Vick

(1) Guy Bouten, «De bende van Nijvel, le dossier, le complot, les membres» (uniquement pour le moment en néerlandais), 570 pages, éditions Van Halewyck, 2008.



En 1999, le mensuel «Avancées» proposait un riche dossier aux «tueries du Brabant», réalisé par Manuel Abramowicz (RésistanceS.be), Sergio Carrozzo (journaliste notamment pour «le Monde diplomatique») et René Haquin (du quotidien «Le Soir»). Une partie de ce dossier, mettant déjà en cause le rôle joué par l'extrême droite dans cette affaire criminelle, a été depuis republiée sur RésistanceS.be © Document : Archives Manuel Abramowicz

 

© RésistanceS – web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite – www.resistances.be – info@resistances.be – Article mis en ligne le 6 octobre 2008 – à 22 h 22

 

 

 

Les années de plomb belges ?

Pour plus d'informations sur les «tueries du Brabant», ses acteurs, les années de plomb belges, l'implication possible de l'extrême droite dans celles-ci, consultez le dossier de RésistanceS.be à leur sujet CLIQUEZ ICI


Consultez gratuitement les derniers dossiers, enquêtes et articles de RésistanceS.be:

• «Terrorisme identitaire», toujours à l'ordre du jour


Etat des lieux de l'extrême droite américaine

Le meeting à Molenbeek du nouveau FN, annulé !

RésistanceS.be : débat et exposition sur le nationalisme d'extrême droite

Italie: l'autoritarisme en marche ?

Les liens du président Front national and C° avec un hitlérien... l

«Rivarol» : le journal des «révisionnistes» ?

Nation et le «révisionnisme»

Il y a deux Front national en Belgique

Le Vlaams Belang cultive ses racines nazies ?

L'escroquerie pseudo rebelle de l'extrême droite

Belgique & Chrétienté : une association illégale ?

Les libéraux schaerbeekois liés à l'extrême droite turque ?

Création d'un mouvement politico-ethno-identitaire panafricain à Bruxelles

Actions devant les tribunaux contre l'extrême droite

Mai 68 : l'inhibition de l'extrême droite


Campagne « Extrême droite : ils se trompent de colère ! »

Depuis le mois d'août 2008 et jusqu'aux élections de juin 2009, RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire de l'extrême droite, anime une campagne d'information pédagogique en direction des électeurs d'extrême droite.

Pour plus d'information et la soutenir CLIQUEZ ICI


L'extrême droite en Flandre ?

Vous souhaitez plus d'informations sur le Vlaams Belang et les organisations d'extrême droite flamandes, consultez alors nos articles en français sur notre site, mais également les sites et blog des antifascistes flamands :


Site avec des articles d'analyse et d'actualité sur l'extrême droite en général, sur celle active en Flandre en particulier.



Blog actualisé quasi quotidiennement de l'Antifascistische front (AFF), organisation militante active à Anvers et dans d'autres villes flamandes depuis la fin des années 1970, animé par le responsable de notre rédaction en Région flamande, Wim Haelsterman.


Ce site n'est plus actualisé depuis la fin de l'année 2007, mais il est toujours en ligne. Vous y retrouverez une excellente « banque d'informations détaillées » sur l'extrême droite du Nord du pays. Avec en plus de superbes visuels antifascistes. Pour tout comprendre sur l'histoire du mouvement nationaliste d'ultra droite en Flandre, consultez donc Blocwatch.




Comité de soutien de RésistanceS


Pour bénéficier de nos services: que faire?

Soutenez vous aussi RésistanceS...

Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe et de certains lecteurs qui lui font des dons.


Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS !

Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :

n° 310-1618732-82
IBAN : BE25 3101 6187 3282

Avec en communication : « 13-09-2008 »

... et abonnez-vous gratuitement à sa Newsletter !

Vous souhaitez recevoir des informations sur l'Observatoire de l'extrême droite, le journal RésistanceS et les réactualisations de son site Internet :
=> Abonnez-vous (c'est en plus gratuit, mais cela n'empêche pas de faire un don : revoir ci-dessus) à sa Newsletter : CLIQUEZ ICI

 

Affiche de RésistanceS, le web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite
© asbl RésistanceS 2008