[HOME] [INFO]

 

Un « hostile caché » chez U-Man

La rédaction de RésistanceS a eu l’occasion de recueillir le témoignage d’un participant à une formation U-Man. Cette formation, à forte consonance scientologique, était destinée à améliorer la communication entre la société et les clients. Elle a coûté à son employeur la bagatelle de 7200 € – pour 12 personnes réparties en deux sessions de deux jours…


(Photo N. Geerts)


La formation à laquelle votre employeur vous a envoyé était-elle obligatoire ?
Elle ne nous a pas été présentée explicitement comme telle, mais nous étions priés d’être présents. Un vendeur de la société m’a quant à lui indiqué que plusieurs séminaires d’une semaine avaient été imposés aux vendeurs ; lui avait pu se défiler plusieurs fois, mais la dernière formation lui fut imposée.

Comment avez-vous découvert que U-Man était lié à la Scientologie ?
En descendant vers le réfectoire pour la pause de midi, ma collègue et moi avons eu le regard attiré par la documentation exposée dans le hall : des livres sur la Dianétique, ainsi que le buste de Ron Hubbard. En rentrant chez moi le soir, j’ai fait des recherches sur Internet et découvert plusieurs articles sur le site de RésistanceS qui ont achevé de m’éclairer.

Les liens d'U-Man avec la Scientologie étaient-ils perceptibles dans le contenu de la formation ?
Tout à fait : les triangles, l’échelle des tons tout à fait folklorique, les références constantes au fait qu’il n’était pas possible de voir toute « leur science » en si peu de temps, les affirmations fallacieuses et soutenues par des citations de gens célèbres sorties de leur contexte, tout cela faisait déjà très sectaire. Ajoutons à cela la théorie des « hostiles cachés », ces gens incapables d’autocritique qui nuisent au bon fonctionnement d’une société et qu’U-Man prétend démasquer. Et aussi la conception très sectaire de la communication idéale comme d’une pure « duplication » de ses idées dans la tête de l’interlocuteur.

Comment avez-vous réagi lorsque vous avez compris que vous vous trouviez dans une société satellite de la Scientologie ?
J’en ai aussitôt averti mon employeur et j’ai protesté auprès des responsables de la formation. Ils ont alors essayé de me faire quitter les lieux sans que je puisse revoir mes collègues, mais devant mon refus, et pour éviter un esclandre, ils ont décidé de me réintégrer et Monsieur De Turck, qui nous avait accueilli le matin, a précisé pour l’ensemble du groupe qu’effectivement, 7 personnes sur les 30 personnes de U-Man étaient des scientologues. Il nous a également expliqué que l’Eglise de Scientologie n’était pas une secte, que Philippe Moureaux en Belgique, ou Sarkozy en France, partageaient ce point de vue, et que le gouvernement flamand les avait reconnus. Il a également fait mention des activités d’aide aux toxicomanes de sa femme, Monique De Turck, au sein de Narconon.

Pendant tout le reste de la formation, j’ai posé de nombreuses questions sur la Scientologie à notre formateur, qui n’a pas fait de difficultés pour me répondre. J’ai ainsi appris que Marc De Turck, notre formateur, était « Clair » et son épouse « TO 4 ».(1) Il s’est vanté de ce que U-Man faisait 800 nouveaux clients par an. Parmi les 35.000 clients au niveau mondial, il a cité des entreprises comme Anderson, Opel, Oracle, Cisco.

Quel est votre sentiment personnel au sujet de cette formation ?
Quelqu’un qui n’aurait aucune connaissance des fondements de la communication peut sans doute y apprendre quelque chose. Mais personnellement, il me semble que tout cela est noyé dans un pataquès d’affirmations gratuites à prétentions scientifiques. De plus, des personnes fragiles pourraient faire confiance à cette organisation sectaire et s’en remettre à des manipulateurs. Il y a là un réel danger, d’autant que le formateur ne manque pas de demander aux participants de rédiger, à l’issue de la formation, une appréciation sur la formation. Dans la foulée, il demande aux participants une autorisation de publication de cette appréciation, et leur propose de laisser leurs coordonnées privées. La formatrice néerlandophone Berna Vandelanotte, quant à elle, n’hésite pas à laisser ses coordonnées privées aux participants, au cas où…

Selon vous, votre employeur était-il au courant du vrai visage d'U-Man ?
Oui, certainement. Mon directeur m’a expliqué être au courant de la situation, mais qu’il avait bien précisé que le cours devait rester au niveau professionnel, que les choses se passaient comme ça depuis plus de dix ans et qu’il faisait confiance à cette société. Il ne comprenait pas mon attitude, dès lors qu’en Amérique, il y a bien une Bible dans chaque table de nuit d’hôtel !
Mon directeur général m’a dit savoir qu’il s’agissait de la Scientologie, mais ne rien y voir à redire tant que les cours étaient bien donnés. Il semblerait cependant que suite aux dérapages de cette dernière formation, il ait résolu de se plaindre via la ligne téléphonique mise à disposition à cet effet.
Notre ancien directeur technique, m’a appris que de tout temps, la société U-Man avait fourni des cours aux vendeurs, et que même les engagements de personnel se faisaient au travers d’un questionnaire renvoyé ensuite à U-Man pour évaluation…
Seul le directeur financier m’a dit avoir toujours été opposé aux prestations de cette société.

Propos recueillis par Nadia Geerts – 22 mai 2004

© RésistanceS – Bruxelles – Belgique

(1) La Scientologie prétend permettre le passage de l’état de « préclair » à l’état de « clair » – état où, libéré de toute entrave, on atteint la révélation et la lucidité – par le biais de différentes étapes, différents grades. Ces grades sont au nombre de douze, répartis en trois grands ensembles : Classification, Gradation et Conscience. Une fois « clair », on est supposé être capable d’opérer sans avoir besoin d’un corps. On entame alors la formation permettant de devenir « OT (« Thêtan Opérant »). Une formation qui est, comme on s’en doute, extrêmement coûteuse, le stade ultime étant le niveau OT 8.


Lire aussi sur U-Man

La Communauté flamande subsidie
une formation dispensée par une société satellite de la secte de scientologie !

U-Man et la scientologie : la théorie des «instigateurs cachés »
On ne critique pas impunément la scientologie ! NOUVEAU (18/06/04)

sur la Scientologie, voir aussi notre dossier sectes