[HOME] [INFO]

 

On ne critique pas impunément la scientologie !

Il y a quelques semaines paraissait sur ce site un dossier consacré aux formations U-Man. Dossier qui contenait notamment l’interview d’une personne ayant assisté à une formation dispensée par ce pseudopode de la Scientologie. Un témoignage qui n’a pas eu l’heur de plaire à ces messieurs de chez U-Man…

Bref rappel des faits : il y a quelques semaines, notre témoin se voit envoyer par la direction de son entreprise à une formation en communication au sein de l’entreprise. Arrivé là, il ne tarde pas à se rendre compte qu’il est dans un temple de la Scientologie : dianétique, buste de Ron Hubbard, théories fumeuses.
De retour chez lui, il s’informe, contacte la rédaction de RésistanceS, raconte sa mésaventure et accepte de se prêter à une interview (voir Un « hostile caché » chez U-Man) Laquelle sera d’ailleurs également publiée dans le Journal du Mardi, quelques jours plus tard. Parallèlement, il informe sa direction.

Mise au courant, ladite direction décide de ne plus faire appel aux « services » – chèrement facturés – de U-Man à l’avenir. Et le lui signifie lors d’une réunion de débriefing qui a lieu quelques semaines plus tard, lui réclamant en outre le remboursement de tout ou partie des honoraires perçus, du fait des dérapages scientologiques qu’a connu la formation. Cela n’a pas du plaire à ces messieurs, on s’en doute : un gros contrat qui s’envole, cela ne se voit jamais de gaieté de cœur. Qu’à cela ne tienne : ils ne partiront pas sans distiller une dernière fois ( ?) leur venin, prétendant que le témoin a divulgué à la presse le nom de l’entreprise, et que celui-ci a été publié.

U-Man aura évidemment bien du mal à exhiber les preuves de ce qu’il avance, puisque ces preuves n’existent pas. Il n’empêche : ces messieurs ont réussi, sans doute, à instiller le doute dans l’esprit du directeur de l’entreprise, et donc la méfiance envers un employé dont le seul tort a été de refuser de se laisser embrigader, avec tous ses collègues, dans une gigantesque et lucrative entreprise de manipulation.
Est-ce cela que l’on apprend aux clients d’U-Man, en matière de communication : la séduction d’abord, le mensonge ensuite, le tout dans le but évident de semer la zizanie ?

Nadia GEERTS
© RésistanceS – Bruxelles – Belgique – 18 juin 2004

 

Lire aussi sur U-Man

La Communauté flamande subsidie
une formation dispensée par une société satellite de la secte de scientologie !

Un « hostile caché » chez U-Man
U-Man et la scientologie :
la théorie des « instigateurs cachés »

sur la Scientologie, voir aussi notre dossier sectes