[HOME] [LE COMBAT]

 

yerna.jpg (15033 bytes)

Notre Grand Jacques est mort, hommage à un militant antifasciste

Le 13 août 2003, la presse annonçait la mort d’un homme exceptionnel : Jacques Yerna. Décédé deux jours auparavant, il allait bientôt fêter ses quatre-vingt ans, dont plus des trois quart fut entièrement consacrés à l’activité militante.

Depuis ses plus jeunes années, il fut un charismatique dirigeant syndicaliste, un leader du mouvement progressiste wallon et un militant infatigable (quotidiennement et jusqu'à son décès !) des bonnes causes : le soutien aux sans-papiers, aux réfugiés politiques, aux syndicalistes de combat victimes de la répression de classe, pour la réhabilitation de « Ceux de Clabecq ».... Jacques avait aussi décidé de consacrer sa vie au socialisme en général, et à son option rebelle en particulier, à la lutte contre le fascisme et le racisme.

Après une fréquentation assidue et commune dans le mouvement antifasciste, avec lui et une poignée d’autres camarades, nous mirent sur pied, afin de combattre efficacement l’extrême droite renaissante en Communauté française, la Coordination antifasciste de Belgique, la CAF. En 1996, Jacques avait également accepté ma proposition de devenir l'éditeur responsable de notre revue « RésistanceS »...

Notre Grand Jacques est mort maintenant, comme un héros de nos combats. Nous ne l'oublierons jamais et afin de faire perdurer sa mémoire nous vous proposons quelques pages en souvenir de ce rebelle exceptionnel.

 

Manuel ABRAMOWICZ
Bruxelles - RésistanceS - 13 août 2003
Dossier mis en ligne le : 16 août 2003

 

Sommaire de notre hommage à Jacques Yerna

Jacques Yerna (1923-2003) : Notre Grand Jacques est mort, hommage de RésistanceS à un militant antifasciste

Le CRACPE salue son militant Yerna

Qui était Jacques Yerna ?

Hommage citoyen et révolutionnaire à Jacques Yerna

Jacques Yerna, un rassembleur (interview)

Jacques Yerna : les références (à lire de et sur Jacques Yerna)