RésistanceS.be 26-02-2014

Procès RésistanceS.be / Facebook

Pourquoi ils nous soutiennent ?


Suite à une plainte déposée par un dirigeant d'extrême droite contre nous, après la publication d'une enquête journalistique sur le site du web-journal RésistanceS.be, des journalistes, des rédacteurs en chef, des professeurs d'universités, des écrivains, des artistes... nous apportent leur soutien. Parmi eux : l'écrivain français Gilles Perrault et l'Allemand Günter Wallraff, la référence internationale en matière de journalisme d'investigation « undercover ».



Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau lors d'une soirée de soutien à Bruxelles © Photo : RV / RésistanceS.be


Depuis sa création en 1997, le web-journal RésistanceS.be (www.resistances.be) est la cible de l'extrême droite. Informer sur cette dernière est un engagement à risque.

Nous le savions, l'avons pris et le poursuivrons.


Pression et intimidation contre RésistanceS.be
Les attaques contre notre média ont pour but de nous faire taire, puisque nous dérangeons la droite extrême. Par la forme de journalisme que nous avons choisi, l'enquête d'investigation, de nombreux lièvres ont été levés.

La publication de scoops sur les zones d'ombres du fascisme contemporain déplait, ce qui nous vaut des attaques de diverses natures : pression sur notre entourage, campagne de dénigrement sur Internet, intimidations, menaces (y compris de mort), etc.

Nous avons dû également faire face à plusieurs actions judiciaires et procès. Nous les avons tous gagnés.

Mais un nouveau rendez-vous judiciaire nous attend, suite à une enquête « undercover » réalisée, en 2009, sur l'utilisation par l'extrême droite de Facebook à des fins de propagande et de recrutement. La plainte contre nous a été déposée par un certain Georges-Pierre Tonnelier, un des dirigeants de l'ancien Front national belge de Daniel Féret. En 2012, juste avant la dissolution par Marine Le Pen du FN belge, notamment pour ses liens avec un groupuscule identitaire néofasciste, Tonnelier en était toujours le « secrétaire national », selon ses propres écrits postés sur un forum de discussion d'extrême droite sur Internet.


Notre dossier de défense est solide
Nous affronterons l'extrême droite devant le tribunal avec détermination. Pour gagner une fois encore et permettre à l'information journalistique de pouvoir poursuivre ses missions. Pour les mener, nous avons cependant besoin d'être soutenus de l'extérieur.

Pour cela, plus de 100 personnalités belges, françaises et allemandes - des journalistes, des rédacteurs en chef, des écrivains, des éditeurs, des artistes, des enseignants d'universités et de hautes écoles, des dirigeants syndicaux … - ont signé l'Appel « Pourquoi nous soutenons Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau de RésistanceS.be ». Celui-ci a déjà été, une première fois, publié en octobre dernier dans l'hebdomadaire MARIANNE et le quotidien LA LIBRE BELGIQUE.


Dans cet appel, ils écrivent notamment :
« Nous considérons que l'action judiciaire contre RésistanceS.be pourrait menacer directement la liberté de la presse et le droit à l'information dans son ensemble. Nous estimons que Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau ont scrupuleusement respecté la déontologie journalistique en matière de journalisme d'investigation, d'immersion et undercover. C'est pour ces raisons que nous leur apportons notre soutien. »

L'écrivain français Gilles Perrault, le directeur belge de Reporters sans frontières Olivier Basille, l'ex-rédacteur en chef adjoint du quotidien Le Soir Luc Delfosse, l'écrivain Vincent Engel, le journaliste allemand Günter Wallraff sont parmi les signataires de cet Appel de soutien.

 



A plusieurs reprises, depuis les années soixante, le journaliste Günter Wallraff a agi « masqué » pour mener à bien ses enquêtes journalistiques d'investigation. En se « déguisant » en militant d'extrême droite, en travailleur immigré turc, en demandeur d'asile africain... © Photo : DR

Considéré comme la référence en matière de journalisme d'investigation, Günter Wallraff a mené, depuis les années 1960, de très nombreuses enquêtes « undercover », dont l'une de ses plus célèbres deviendra un best-seller international, sous le titre de « Tête de Turc ».

« L'intérêt de cette forme de journalisme est de ne pas être resté au stade du constat, mais d'avoir retransmis (des) faits dans l'épaisseur du vécu et fourni la preuve de leur authenticité », est-il écrit dans l'introduction du livre « Le journaliste indésirable » de Günter Wallraff (Maspero, 1978).

C'est notamment par des enquêtes « undercover » que RésistanceS.be a pu dévoiler les pratiques et les actions de la partie immergée des icebergs d'extrême droite.

Nous continuerons cet engagement avec vous !

Manuel ABRAMOWICZ & Julien MAQUESTIAU
Rédacteur en chef et porte-parole du web-journal RésistanceS.be

© RésistanceS.be – web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite – www.resistances.be – info@resistances.be – Article mis en ligne le 26 février 2014.

 

 



© RésistanceS.be

 

AU SOMMAIRE

Procès RésistanceS.be / Facebook
Pourquoi ils nous soutiennent ?

Appel de soutien à Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau
Plus de 100 personnalités belges, françaises et allemandes l'ont déjà signé

SOIREE DE SOUTIEN A L'IHECS
Haute Ecole en journalisme
Journalisme d'investigation : jusqu'où peut-on aller ?
Pratiques, risques et limites

 



Le quotidien LA LIBRE BELGIQUE a publié, le 1er octobre 2013, l'Appel de soutien à RésistanceS.be. L'hebdomadaire MARIANNE, les publications SYNDICATS de la FGTB et DE NIEUWE WERKER de l'ABVV l'ont également fait © LLB


A LIRE AUSSI SUR CE SUJET

La Chambre des mises d'accusation de la cour d'Appel donne raison à Manuel Abramowicz et Julien Maquestiau (12 décembre 2013)

Pour défendre le journalisme d'investigation et les internautes
RésistanceS.be va en Appel (7 juillet 2012)

L'extrême droite cible le web-journal RésistanceS.be
Les journalistes d'investigation et l'information sur l'extrême droite menacés ? (28 juin 2012)

Pas de conflit personnel, mais liberté de la presse
(26 janvier 2012)


QUELQUES SIGNATAIRES
DE L'APPEL DE SOUTIEN


Günter Wallraff - Journaliste d'investigation allemand © Fabian Stürrtz


Gilles-Perrault – Ecrivain français © Crié-ccas


Olivier Basille - Directeur de Reporters sans frontières Belgique © Ziad El Baroudi


Dorothée Klein - Ancienne rédactrice en chef de l'hebdomadaire Le Vif/l'Express © DR


Jean-Claude Defossé - Journaliste d'investigation RTBF jusqu'en 2009, notamment auteur d'enquêtes d'investigation « undercover » sur l'extrême droite © DR


Luc Delfosse - Rédacteur en chef adjoint du journal Le Soir de 2001 à 2010 © MAZ / ResistanceS.be


Olivier Bailly - Journaliste d'enquêtes © Foire du livre politique Liège


Georges Timmerman - Journaliste flamand d'investigation, cofondateur et rédacteur en chef du site d'informations bilingue Apache.be © RV / RésistanceS.be


Frédéric Loore - Journaliste d'investigation © Justine Guillard / PAC


Josy Dubié - Ancien reporter à la RTBF et aux Nations Unies © DR


Caroline Sägesser - Historienne © DR


Christophe Bourseiller – Journaliste français, écrivain et producteur à France Musique © DR


Pierre Bertrand - Directeur des éditions Couleur livres © MAZ / ResistanceS.be


Johan Leman - Directeur-fondateur du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme, professeur à la Katholieke universiteit Leuven (KU Leuven) © DR


Jean Cornil - Essayiste © DR


Jacques Sondron - Dessinateur de presse © MAZ / ResistanceS.be


Isabella Lenarduzzi - Fondatrice et directrice de JUMP © DR


Vincent Engel - Ecrivain, enseignant à l'UCL et à l'IHECS © Motty


Marc Lits - Professeur à l'Ecole de Communication (journalisme) de l'Université catholique de Louvain-la-Neuve (UCL) © Photo NG / ResistanceS.be


Eddy Caekelberghs - Journaliste © Amnesty Belgique

Pour les autres signataires CLIQUEZ ICI



Note de la rédaction
Nous acceptons volontiers que nos informations soient reproduites. Nous souhaitons cependant que vous en citiez la source, en indiquant clairement qu'elles proviennent de ResistanceS.be, l'Observatoire belge de l'extrême droite.

Pour être régulièrement informé sur l'extrême droite, le racisme, le sectarisme et l'intégrisme, retrouvez également le journal RésistanceS.be sur le réseau social Facebook
CLIQUEZ ICI

 


 

Note de la rédaction
Nous acceptons volontiers que nos informations soient reproduites. Nous souhaitons cependant que vous en citiez la source, en indiquant clairement qu'elles proviennent de ResistanceS.be, l'Observatoire belge de l'extrême droite. Pour la reprise de nos informations sur des sites Internet, veuillez faire un hyperlien vers notre site : www.resistances.be



Campagne « Extrême droite : ils se trompent de colère ! »

Depuis le mois d'août 2008, RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire de l'extrême droite, anime une campagne d'information pédagogique en direction des électeurs et des militants d'extrême droite !

Pour plus d'information et la soutenir CLIQUEZ ICI


Comité de soutien de l'asbl RésistanceS



Pour bénéficier de nos services :
que faire ?

Soutenez vous aussi RésistanceS.be !
Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe et de certains lecteurs qui lui font des dons.
Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS.be !
Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :

n° 310-1618732-82
IBAN : BE25 3101 6187 3282

Avec en communication : « Don 2013 »

 




Affiche de la campagne d'information 2009 de RésistanceS.be, le web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite © asbl RésistanceS.be 2011