RésistanceS 25-01-2009

Introduction à notre dossier sur la Fraternité lefebvriste


A l'extrême droite de Dieu


Par la volonté du pape Benoît XVI, la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X vient d'être réintégrée au sein de l'Eglise catholique. Fondée en 1970 par Monseigneur Lefebvre (1905-1991), cette «fraternité» représente le courant intégriste catholique le plus réactionnaire. De «droite national-catholique», il est proche des idéologies fascistes et a de nombreux contacts avec l'extrême droite contemporaine. Dossier inédit de RésistanceS.be dans la galaxie intégriste catholique.


Monseigneur Marcel Lefebvre, leader des intégristes nationaux-catholiques.


La Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) est le résultat d'une réaction oppositionnelle virulente au Concile de Vatican II (1962 à 1965). Ce concile exceptionnel avait adapté les principes et les pratiques religieuses à l'époque moderne. En réaction, une mouvance traditionaliste va immédiatement s'organiser et refuser les nouvelles orientations du Vatican. Dès 1970, la FSSPX voit le jour. Et se développera, à partir de la Suisse, où elle a installé son fief central.

En 1988, Monseigneur Lefebvre, son dirigeant-fondateur, est excommunié par le pape Jean-Paul II, avec quatre de ses «lieutenants», après l'ordination de prêtres de façon non conforme avec les règles religieuses en vigueur. Depuis, devenus dissidents, les lefebvristes agissaient en-dehors de l'église catholique officielle.

Proches sur le plan idéologique des formes autoritaristes étatiques, les lefebvristes se sont alliés à l'extrême droite et à l'ultradroite conservatrices. En France et en Belgique, plusieurs disciples et dirigeants de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X ont rejoint les rangs du Front national. Des élus frontistes belges, un député fédéral de 1995 à 1999 par exemple, proviendront de ladite «Fraternité».


Franco, Salazar, Pétain...
Son corpus politico-religieux partage des principes et des valeurs avec la droite extrême. Rejetant catégoriquement l’oecuménisme, le lefebvrisme considère le catholicisme comme la seule véritable religion. Les autres – le judaisme, l'islam, le protestantisme... - sont rangés dans la catégorie des «fausses religions». Leurs adeptes doivent donc être convertis. Un par un. Comme à l'époque de l'Inquisition. La torture en moins pour les récalcitrants ? C'est à voir...

Revendiquant la création d'Etats théocratiques, la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X prend pour modèles historiques les dictatures de type national-catholique qui règnèrent en Espagne sous Franco, au Portugal sous Salazar et en France sous Pétain.

Aujourd'hui, dans un but unificateur et après des négociations secrètes de plusieurs années, le Vatican, sur la volonté du pape Benoît XVI, réintègre ce courant incarnant l'extrême droite catholique pure et dure. Selon plusieurs observateurs, la FSSPX pourrait désormais devenir une «prélature personnelle» du pape, comme l'est déjà l'Opus Dei, un autre mouvement catholique réactionnaire, intégriste, conservateur et rétrograde. Ainsi, Benoît XVI aura des alliés de taille pour mener les nouvelles croisades de l'Eglise catholique.

Un dossier inédit de RésistanceS.be
Ce retour dans le giron vaticaniste de la FSSPX donne l'occasion à RésistanceS.be de vous proposer un dossier, réalisé par Manuel Abramowicz, sur ce mouvement politico-religieux intégriste national-catholique, de 1970 à nos jours. Ce dossier vous permettra :

• de savoir ce qu'est réellement le «lefebvrisme»
• de mieux comprendre les «tentacules» et le corpus politico-religieux de la FSSPX
• de rappeler ses liens hérités de la collaboration pronazie durant la Deuxième Guerre mondiale
• de démontrer ses connexions idéologiques avec l’extrême droite politique, en France et en Belgique
• de présenter le hit-parade de ses plus «belles» citations politiques et religieuses.

RésistanceS.be vous souhaite une très bonne lecture de ce nouveau dossier.

La rédaction

© RésistanceS – web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite – www.resistances.be – info@resistances.be – Article mis en ligne le 25 janvier 2009.

 

 

Un dossier réalisé par Manuel ABRAMOWICZ


Sommaire

NOUVEAU Enquête inédite de Paris-Match et de RésistanceS.be chez les derniers partisans de Degrelle

NOUVEAU Messe pour Franco et sermon pro-Degrelle chez les lefebvristes
(19/11/2009)


Escada et FSSPX : Flagrant délit de... (23/02/2009)

A l'extrême droite de Dieu : introduction au dossier

Carte d’identité de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X

Les principes de base du lefebvrisme

Jean Ousset, le «penseur» du mouvement lefebvriste

Chronologie d’une histoire intégriste en Belgique (de 1969 à nos jours)

Les croisés de l’Occident chrétien en connexion avec l’extrême droite

La messe lefebvriste est dite pour les morts fascistes

Les lefebvristes dans le texte


Lire également sur RésistanceS.be :

Le retour des fous de Dieu…

Charles Maurras, père du «nationalisme intégral» et modèle de Marcel Lefebvre

Belgique & Chrétienté, dans le giron de la FSSPX

Messe lefebvriste pour le néonazi François Duprat


Comité de soutien de RésistanceS



POUR BENEFICIER DE NOS SERVICES : QUE FAIRE ?
Soutenez vous aussi RésistanceS...
Média gratuit proposé par l'Observatoire belge de l'extrême droite, RésistanceS se réalise uniquement grâce à l'apport financier de son équipe et de certains lecteurs qui lui font des dons.

Vous lisez gratuitement les articles de RésistanceS !

Soutenez financièrement ce service exceptionnel en versant un don sur son compte bancaire :
n° 310-1618732-82
IBAN : BE25 3101 6187 3282
Avec en communication : «25-01-2009»

... et abonnez-vous gratuitement à sa Newsletter !
Vous souhaitez recevoir des informations sur l'Observatoire de l'extrême droite, le journal RésistanceS et les réactualisations de son site Internet :
=> Abonnez-vous (c'est en plus gratuit, mais cela n'empêche pas de faire un don : revoir ci-dessus) à sa Newsletter : CLIQUEZ ICI


Affiche de RésistanceS, le web-journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite © asbl RésistanceS 2008